Une vidéo effrayante révèle comment le coronavirus peut se propager à partir d’une seule toux dans un supermarché - L'astucerie

Une vidéo effrayante révèle comment le coronavirus peut se propager à partir d’une seule toux dans un supermarché

/, TRUCS ET ASTUCES/Une vidéo effrayante révèle comment le coronavirus peut se propager à partir d’une seule toux dans un supermarché
Une vidéo effrayante révèle comment le coronavirus peut se propager à partir d’une seule toux dans un supermarché

Il apparaît aujourd’hui qu’on « n’est jamais trop prudent » avec le coronavirus. C’est la pensée dominante qui résonne désormais dans les esprits des plus aguerris, bien qu’il ne faille pas céder à une panique inutile. Toutefois, une vidéo pour le moins perturbante circule actuellement présentant l’incidence potentielle que peut générer une « simple » toux dans un supermarché. Cette présentation a été relayée par nos confrères du média FOX NEWS.

Dans le but d’élever les consciences quant au danger de la maladie mortelle, des experts de l’Université Aalto en Finlande ont réalisé une vidéo en animation 3D pour simuler la propagation du virus dans un supermarché. La vidéo en question montre la capacité de propagation des gouttelettes du coronavirus dans deux allées parallèles d’un supermarché et par conséquent infecter d’autres personnes.

Ce qu’en disent les experts

Ville Vuorinen, le professeur adjoint de l’Université Aalto explique qu’une personne infectée par le coronavirus peut tousser et s’éloigner mais laisser derrière elle de minuscules particules porteuses du Covid-19. Résultat, les personnes à proximité pourraient être exposées à ces particules qui peuvent se retrouver dans leurs voies respiratoires.

foxnews

L’animation a été séparément utilisée par différents experts en prenant en compte plus d’un facteur, dont la ventilation de l’endroit. Ainsi, l’expérience a été simulée par l’Université Aalto, le centre de recherche technique VTT et l’Institut météorologue finlandais qui utilisent les mêmes conditions de départ.

« Les chercheurs ont obtenu le même résultat préliminaire : dans la situation sous étude, le nuage d’aérosol se propage autour de l’entourage immédiat de la personne qui tousse tout en s’étendant dans le processus » expliquent les experts des trois établissements.

Une vidéo qui souligne et renforce l’importance de la mise en quarantaine

 

Comme précisé par la spécialiste en chef de l’Institut finlandais de la santé et du bien-être, Mme Ussi Sane, « Les résultats préliminaires obtenus par le consortium soulignent l’importance de nos recommandations ». Ces dernières font écho aux directives des gouvernements du monde entier et en l’occurrence, celles de ce même institut qui exhorte de rester à la maison en cas de symptômes et de maintenir une distance physique avec tout le monde.

Recommandations qui justifient tout aussi l’importance de tousser dans son coude ou dans un mouchoir et garder une bonne hygiène des mains en toutes circonstances.

Toutefois, il ne s’agit que d’une simple simulation et il n’est pas encore question d’émettre directement de nouvelles recommandations en se basant uniquement sur ce modèle de simulation. En effet, il faudrait que ces résultats dont l’importance est évidente, fassent l’objet de comparaisons avec des données d’études épidémiques réelles.

foxnews

Ce que nous rappelle cette simulation

Toujours est-il que malgré l’aspect perturbant et graphique de cette vidéo qui n’est qu’une simulation, le même message est explicitement véhiculé. Celui pour lequel il est nécessaire de respecter toute mesure de distanciation sociale.

Pour protéger vos proches et vous-même, il est plus que nécessaire de suivre les instructions gouvernementales en vigueur. Si vous comptez sortir de chez vous afin de vous approvisionner d’achats de première nécessité ou bien de faire du jogging, la primauté est à la distance de sécurité. La même retenue devrait s’appliquer à la propreté constante des mains. Enfin, en cas de toux, couvrez-vous la bouche et téléphonez à votre médecin si vous ressentez des malaises constants.