Une Mère Monoparentale Construit Une Superbe Mini-Maison Sur Roue Après Avoir Perdu Sa Demeure

Une Mère Monoparentale Construit Une Superbe Mini-Maison Sur Roue Après Avoir Perdu Sa Demeure

12 octobre 2021 846 Par astucerie

N'hésiter pas à partager si vous aimez

La vie est faite d’obstacles à surmonter et d’épreuves, dont certaines s’avèrent très difficiles à traverser, et nul n’y échappe. C’est exactement ce qui est arrivé à une dame du nom de Michelle Boyle, qui s’est retrouvée mère monoparentale à la suite d’un divorce, qui n’était hélas pas le premier.

Après deux mariages, deux échecs, et treize années à vivre seule avec ses enfants, Michelle n’avait aucune économie. Elle arrivait à peine à subvenir aux besoins de sa petite famille.

Afin d’assurer une sécurité à ses enfants, elle a donc décidé de se construire une mini-maison. Ayant déjà bâti elle-même deux maisons auparavant qu’elle avait perdues avec les divorces, elle possédait les connaissances nécessaires pour fabriquer ce type de maison.

Avec un peu d’aide de ses amis, ils ont érigé une maisonnette d’une largeur de 2,59m et d’une longueur de 7,31m, dont le résultat final est impressionnant. Pour mieux vivre financièrement, elle s’est ensuite lancée dans la construction de mini-maisons dont elle fait la location.

Partez à la découverte de la superbe mini-maison de Michelle Boyle à travers une visite virtuelle :

1. Salon : à gauche de la porte d’entrée, on y découvre un salon fort bien aménagé, et suffisamment vaste pour y contenir deux fauteuils. En face de ceux-ci, un grand meuble avec 6 tiroirs a été installé, fort pratique pour le rangement.

Ce même meuble supporte une lampe, un écran plat de téléviseur ainsi que quelques livres. Les espaces vides sous le meuble et l’escalier servent également de rangement.

2. Cuisine : à droite de la porte d’entrée, s’y trouve la cuisine, laquelle est entièrement fonctionnelle. Une cuisinière et un réfrigérateur de la fin des années 40 et du début des années 50 ont été remis à neuf, et se font face.

Pour y cuisiner les repas, Michelle se sert d’un grand comptoir. Placé sous deux fenêtres qui procurent la lumière du jour à la cuisine, l’évier se dote aussi de quelques armoires. La vaisselle est rangée sur des étagères originales, sans doute fabriquées par la dame.

3. Escalier : la conception de l’escalier en bois qui mène à la chambre a été fort bien pensée. En effet, chaque marque comporte un espace de rangement, lequel est identifié par une inscription. Par exemple, on peut y lire « souliers ici ».

La petite famille possédant un chat, on a aussi réservé un espace pour la litière sous l’une de ces marches. Michelle reconnaît néanmoins avoir commis une erreur en construisant des marches trop étroites.

4. Chambre : la chambre est suffisamment spacieuse pour y contenir un grand lit à deux places et deux tables de chevet, en plus d’une étagère qui permet d’y ranger les vêtements.  S’y ajoutent des boîtes fixées au mur, dans lesquelles des livres y prennent place.

En plus de deux lampes installées de chaque côté du lit, la chambre est bien éclairée par trois fenêtres qui l’entourent. L’une se trouve à la tête du lit, et les deux autres de chaque côté.

5. Table : au premier coup d’œil, on constate qu’il n’y a pas de table pour prendre les repas. Or, Michelle nous réservait une surprise de taille. Les deux fauteuils du salon, en plus de comporter un espace de rangement, servent de chaises.

En les rapprochant, elle y met une table pliante qu’elle dissimule à côté du réfrigérateur. Elle s’en sert autant pour travailler sur son ordinateur que pour y manger. Puis, une fois les repas terminés, elle remet la table à sa place.

>6. Salle de bain : au bout du salon, on découvre une porte vitrée avec un rideau et en l’ouvrant, on pénètre à l’intérieur de la salle de bain. De grandes dimensions, cette pièce renferme une penderie, une laveuse et une sécheuse à linge superposées.

Une étagère pouvant contenir plusieurs paires de chaussures s’y trouve également. Évidemment, la salle de bain se dote aussi d’une douche, d’un évier et d’une toilette. Une petite grenouille, surnommée Ralph, a d’ailleurs élu domicile dans la douche, et quoi que Michelle fasse, elle revient toujours.

7. Une dernière photo (la construction) et une visite virtuelle en vidéo :

Votre commentaire/Feedback via Facebook

N'hésiter pas à partager si vous aimez