Une femme de 92 ans brutalement battue lors d’un transport pour personnes âgées et handicapés

Les personnes âgées sont des individus vulnérables. Personne n’échappe malheureusement au déclin physique qu’enclenche la vieillesse. Les seniors sont donc des personnes que l’on doit protéger et prioriser. Un service de transport au Canada a été mis en place pour les personnes âgées et les handicapés. Hanka Fogelman, une femme de 92 ans, utilise ce moyen de transit afin de visiter une ses filles. Elle est brutalement battue par un passager qui l’accompagnait. Voici les détails de cette histoire sordide relayée par nos confrères du CBC.

Hanka Fogelman est une vieille dame de 92 ans survivante du Holocauste. Elle décide de visiter une de ses filles et fait appel au service d’un taxi de la Société de transport de Montréal, une société qui offre des transits privés pour les personnes âgées et handicapés. Elle monte dans le taxi et remarque un jeune homme dans le taxi.

Un individu présumé dangereux
Dès que Hanka Fogelman s’installe à l’intérieur du taxi, le chauffeur l’avertit immédiatement. Le jeune homme assis près d’elle est un homme dangereux, Hanka déclare « Le chauffeur savait qu’il était agressif… il m’a recommandé de ne pas lui parler, et qu’il était dangereux ». Voilà donc un accueil auquel ne s’attendait pas la vieille dame.

Quelques minutes après le départ, le passager en question se rue sur Hanka, il se déchaîne sur elle en la tapant et la cognant. Hanka se remémore avec effroi cette scène : « Le sang coulait de mon nez. Je ne savais plus quoi faire ». Le chauffeur de taxi aurait déclaré qu’il n’y a eu aucun échange entre les deux passagers précédent cet acte de violence, le jeune homme lisait tranquillement un journal avant de soudainement agresser la nonagénaire sans aucune raison particulière.

Pas de charges retenues contre l’agresseur
Un nez brisé, des lacérations au visage et des yeux noirs résultant des hématomes, voici les dégâts causés par l’agresseur sur une vieille dame sans défense. Quand les officiers de police découvrent et interpellent le jeune homme dans le taxi, il lisait encore son journal comme si de rien n’était. Ce dernier souffre d’une déficience intellectuelle, et ne peut donc être condamné pour ses actes déclare le porte-parole de la police.

La fille de Hanka se dit choquée et enragée par ce qui s’est passé, elle se demande comment et pourquoi un tel individu aussi dangereux a-t-il pu être admis dans un système de transport tel que celui-ci, qui rend service à des personnes vulnérables.

Des questions qui restent malheureusement sans réponses. Philippe Déry, porte-parole de la Société de transport de Montréal, assure que rien n’indiquait que la vieille dame était en danger au moment du voyage, et que les consignes du chauffeur sont des consignes général donnés régulièrement compte tenu de l’instabilité mentale de certains individus utilisant leurs services.

Les seniors, une cible facile
Il n’est pas rare lorsque l’on suit l’actualité de lire des histoires impliquant une agression de personnes âgées. Ce sont en effet des cibles faciles et fragiles qui ne peuvent pas se défendre contre des personnes mal intentionnées. Si vous êtes une personne âgée ou que vous vous inquiétez pour la sécurité d’un membre de votre famille, voici quelques recommandations du ministère de l’intérieur :

– Si quelque chose vous semble inhabituel ou même suspect, n’hésitez pas à prendre contact avec une collectivité locale, un partenaire associatif ou même un policier ou un gendarme. Ils vous écouteront et vous conseilleront afin de s’assurer que vous soyez en sécurité.

– Évitez tout isolement qui vous rendrait encore plus vulnérable face à des personnes qui vous veulent du mal. N’hésitez pas à adhérer à la vie locale et associative de votre commune. Cela vous permettra de rencontrer de nouvelles personnes qui pourraient vous aider dans votre quotidien.

 

Source: santeplusMag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *