L’hygiène est l’un des fondements principaux de la restauration. Pourtant, des écarts peuvent bel et bien arriver et ce, même si c’est une enseigne de grande renommée. Cette employée de McDonald’s qui a été découverte en train de se gratter le postérieur pendant qu’elle préparait la commande.

L’employée a été surprise en flagrant délit alors qu’elle était en train de préparer des frites. Un geste qui interpelle quant à ce qu’il peut arriver dans les coulisses de certains restaurants. Un récit qui rappelle celui Ada Teaupa qui avait fait face à un écart bien plus horrifiant. Celui d’avoir découvert une tige de métal cachée dans un burger McDonald’s.

 

@itskelseylol##oops

♬ Run – AWOLNATION


La vidéo a suscité de nombreuses réactions et en a rebuté plus d’un – Source : Daily Star

Une employée de Mc Donald ‘s introduit sa main dans son pantalon avant de servir des frites
En voyant ce genre de clichés, il est légitime de se poser des questions et de se rétracter dorénavant, avant d’assouvir vos envies de « malbouffe ». Le Daily Star révèle que la scène a eu lieu aux États-Unis et a été filmée par un client épouvanté.

La vidéo est aujourd’hui devenue virale sur le désormais célèbre réseau social TikTok. Le moins que l’on puisse dire est que les gens sont rebutés de découvrir les images. Alors qu’elle tient une boîte de frites dans une main, elle enfonce l’autre dans son pantalon.

A fortiori, l’employée semble toucher les frites avec cette même main qu’elle avait insérée dans son pantalon quelques instants plus tôt. Avec le sourire, elle apporte enfin la boîte de frites au client.

Cet incident interpelle et nous fait nous demander ce qu’il se passe réellement dans les coulisses de la restauration rapide. Des cuisines qui pourraient renfermer bien des secrets.

@itskelseylol🤯🤯♬ raunchy – Kelsey Kwiatkowski

L’employée a introduit sa main dans son pantalon pendant qu’elle préparait la commande du client – Source : Daily Star

La vidéo a suscité plusieurs réactions
Le fameux clip a généré une multitude de commentaires et de plaisanteries mais surtout, beaucoup de partages. Ces derniers étant au nombre de plus de 100 000, on y voit également près de 10 000 commentaires. Certains sont révoltés tandis que d’autres se veulent plus plaisantins.

« Bye Bye, McDonald’s », a commenté l’un d’eux.

« Je veux un remboursement pour toutes les fois où j’y ai mangé » a écrit un autre.

D’autres, font dans le sarcasme : « Vous vous trompez tous, c’est une saveur supplémentaire ».

L’employée sert les frites avec la même main – Source : Daily Star

La vidéo virale date de 2016
Au moment de la découverte (ou redécouverte) de la vidéo, McDonald’s USA a été contacté à propos de l’incident par le journal The Sun. Selon eux, la vidéo avait « refait surface depuis des années déjà ». Ils ont ajouté que la femme dans la vidéo n’a pas exercé dans le restaurant depuis l’année 2016.

« C’est une blague »
La personne ayant publié la vidéo et qui d’après son compte TikTok, se nomme Kelsey Kwiatkowski est en fait, la même personne dans la vidéo.

En voulant répondre à la manifestation de dégoût de la part utilisateurs, elle a affirmé que la vidéo était en fait, « une blague ».

Elle précise : « Cette vidéo a été prise en 2016 en tant que plaisanterie. Nous venions de tout fermer pour la nuit et avions dû tout ranger pour nettoyer. C’est une blague ! ».

À cela, rétorquent des utilisateurs qui ne semblent aucunement y croire : « C’est peut-être une blague, mais ce n’est pas drôle ».

Un autre a commenté, « même pour plaisanter, c’est un motif de licenciement immédiat »

L’altération des aliments est un phénomène qui est réel et qui est donc déjà survenu auparavant. On en veut pour preuve, 3 employés qui avaient craché dans les assiettes de policiers.

Quelles sont les règles d’hygiène du personnel dans la restauration ?
Le site de service public France a présenté un certain nombre de directives quant au respect de règles sanitaires par les restaurateurs ainsi que les commerçants. Ces directives sont évidemment réglementées et soumises à des contrôles réguliers.

Ainsi, tout employé travaillant en contact des aliments doit avoir un niveau élevé d’hygiène corporelle. Il doit aussi porter des tenues adaptées et allouées aux périodes de travail.

Si un employé est atteint d’une maladie qui peut être transmise par les aliments, souffrant de plaies ou de diarrhée, il n’est pas autorisé à manipuler les aliments.

L’employeur doit seulement envisager un meuble de rangement sécurisé pour les articles personnels des employés. Ce meuble doit être placé à proximité de leur poste de travail.

Dès la reprise du travail, la sortie des toilettes, la manipulation des déchets, poubelles, matériels sales, matières premières contaminantes, il faut systématiquement se laver les mains. Cela doit aussi s’appliquer avant la manipulation de produits sensibles comme la mayonnaise ou la crème fraîche.

Source: santeplusMag