Un homme finalement évincé après ne pas avoir payé son hypothèque durant 23 ans

Un homme finalement évincé après ne pas avoir payé son hypothèque durant 23 ans

17 novembre 2021 1283 Par astucerie

N'hésiter pas à partager si vous aimez

Les évictions peuvent prendre du temps lorsqu’un locataire devient problématique. Mais cela peut être encore plus long dans le cas d’une hypothèque. C’est d’ailleurs une histoire de la sorte que rapporte The Lad Bible. Un homme a finalement reçu l’ordre de quitter sa propriété, après avoir omis de payer son hypothèque durant… 23 ans. 

Guramrit Hanspal vivait dans sa maison de Long Island à New York depuis longtemps sans payer un seul sou de l’hypothèque.

L’homme de 52 ans avait acquis la propriété de 3 chambres pour la somme de 290 000 $ américains en 1998. Après avoir fait un premier paiement d’hypothèque de 1 602,37 $, il a cessé de payer.

La maison a été saisie en 2000, mais l’homme n’avait pas quitté les lieux jusqu’à tout récemment.

L’homme a déposé quatre poursuites devant les tribunaux au cours des décennies qui ont suivi et a plusieurs fois expliqué qu’il avait eu des difficultés financières en lien avec la pandémie, selon des documents judiciaires.

Les autorités ont fait plusieurs tentatives de l’évincer, mais ont toujours dû se raviser, en raison de documents judiciaires lui accordant un sursis.

Il a ensuite annulé l’action en justice en refusant de se présenter à la cour.

Mais selon le New York Post, les autorités ont changé vendredi matin les serrures, soit deux mois après qu’un juge eut tranché que l’homme occupait illégalement les lieux. Il est l’enfant vedette d’un système qui a échoué », a expliqué William Friedman au quotidien new-yorkais.

« Il a profité du système, il l’a utilisé et vous lui reprochez d’être mauvais pour ça. Je ne suis pas d’accord … Ce n’est pas un méchant. Le système est mauvais. Mon client a respecté les règles. Le système est complètement cassé. Chaque fichue partie de celui-ci », a-t-il ajouté.

Les biens du mauvais payeur ont été saisis et stockés durant 30 jours aux frais des propriétaires actuels de la propriété, Diamond Ridge Partners.

« Bien que ce soit une victoire pour nous et que nous soyons reconnaissants de la décision rendue par le juge, dans un sens, c’est trop peu trop tard et le mal a été fait. Je suis déçu que cet individu ait été autorisé à mentir, tricher et voler des contribuables qui travaillent dur pendant plus de 23 ans », a expliqué Max Sold, de la Diamond Ridge Partners.

Source: Lad Bible Crédit Photo: Zillow

Votre commentaire/Feedback via Facebook

N'hésiter pas à partager si vous aimez