Ce trisomique de 50 ans vient de prendre sa retraite après 32 ans de travail chez McDonald's

[ads] Il s’agit d’une histoire très émouvante qui a eu lieu en Australie il y a peu, un trisomique de 50 ans vient de prendre sa retraite après 32 ans de bons et loyaux pour un McDonald’s de Sydney. Il fut l’un des premiers handicapés moteurs à avoir un travail et a ouvert la voie pour toute une génération.

C’est la chaîne de télévision CTV News qui rapporte cette nouvelle qui on doit l’avouer nous émeut beaucoup tant le parcours de cet handicapé est touchant et inspirant. En effet, Russell O’Grady, 50 ans, est trisomique mais cela ne l’a jamais convaincu de baisser les bras. Il y a 32 ans, il obtenait un emploi chez McDonald’s en tant que commis et aujourd’hui il prend sa retraite après toutes ces années de bons et loyaux services. Il était devenu presque une icône à Sydney où beaucoup de gens allaient spécialement dans ce McDonald’s pour pouvoir interagir avec lui.

Il faut dire que son parcours est un véritable exemple à suivre si on est né avec un handicap majeur. Russell O’Grady n’a jamais baissé les bras et a tout fait pour s’intégrer à la société. CTV News explique qu’il adorait son travail et qu’il adorait ses collègues et les clients qui lui rendaient bien. Il était si gentil avec eux qu’une complicité s’est créée avec beaucoup d’entre eux. Tout le monde voulait être servi par Russell et tous ses collègues voulaient travailler en même temps de lui. Il était devenu l’employé de McDonald’s le plus célèbre d’Australie ou presque.

Malheureusement pour lui sa condition physique et son handicap ne le laisse pas le choix de prendre sa retraite à 50 ans explique CTV News. Comme vous le savez sans doute, les trisomiques ont une espérance moins grande que les autres êtres humains qui n’ont pas d’handicap. C’est donc préférable pour lui d’avoir un rythme de vie plus léger : il va profiter de son temps libre pour passer du bon temps avec ses amis et aller à la salle de sport. Et tout nous laisse penser qu’il a de belles années encore devant lui.

Il s’agit d’une très belle histoire et une très belle leçon de vie que Russell O’Grady a donnée au monde entier : même si on ne part pas avec les meilleures chances de la vie, il est toujours possible de renverser la tendance et d’être heureux pour la fin de ses jours. On espère que Russell va désormais bien profiter de sa retraite bien méritée.

On vous laisse avec un court reportage vidéo qui a été réalisé sur lui il y a quelques années :

 

Source: CTV News
Crédit Photo: Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *