[ads] Le gouvernement va suivre les recommandations de la Commission de régulation de l’énergie.
Les tarifs réglementés de l’électricité, gelés cet hiver par le gouvernement pour répondre à la crise des Gilets jaunes, vont bien augmenter de 5,9 % dès le 1er juin, selon Europe 1. Une information que Le Parisien est en mesure de confirmer.

Le ministre de la Transition écologique François de Rugy a récemment annoncé qu’il suivrait les recommandations de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), le gendarme du secteur, qui a proposé une hausse de 5,9 % pour rattraper le gel hivernal. Il s’oppose donc aussi à l’avis de l’Autorité de la concurrence qui le 25 mars dernier a déconseillé cette augmentation, l’estimant trop élevée et avec des objectifs qui doivent être précisés.

«Une augmentation sans fondement»
«Nous nous étions engagés à ne pas entériner cette hausse pendant l’hiver, période où la consommation est la plus élevée afin d’en limiter l’effet sur le pouvoir d’achat des Français, justifie le cabinet de François de Rugy. Mais passé le délai, nous ne pouvons nous opposer à la recommandation de la CRE. »

«L’Autorité de la concurrence a totalement raison de s’opposer à cette augmentation, qui est sans fondement », s’insurge François Carlier, directeur général de la CLCV (Consommation, logement et cadre de vie). Si l’augmentation a bien lieu, l’association de défense des consommateurs prévoit déjà d’attaquer la délibération auprès du Conseil d’Etat.

D’autant que cette augmentation sera la plus forte de ces dernières années pour les quelque 28 millions de foyers concernés par le tarif réglementé de vente (TRV) vendu par l’opérateur historique EDF. Une hausse qualifiée de « pas supportable » pour les « ménages les plus fragiles », avait mis en garde fin janvier le Médiateur national de l’énergie, Jean Gaubert.

Source: leparisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *