[ads] Le drame s’est joué mardi en fin d’après-midi, dans le XIIe arrondissement de la capitale.

C’est le 20e suicide d’un membre des forces de l’ordre depuis le début l’année. Ce mardi, un policier âgé de 29 ans a mis fin à ses jours avec son arme de service. Selon nos informations, qui viennent confirmer celles de BFM et d’Europe 1, le parquet a été saisi et une enquête de l’IGPN est en cours.

Le drame s’est joué dans le XIIe arrondissement de Paris, là où le policier travaille en tant qu’agent de la 22e compagnie d’intervention, un service appartenant à la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC).

D’après une source proche du dossier, le jeune homme s’est tué vers 16 heures, alors venait de terminer son service. Les faits se sont déroulés alors que sa compagne, par ailleurs elle aussi fonctionnaire de police, était au volant de leur voiture et sur le chemin du retour vers leur domicile. L’homme aurait alors saisi son arme pour se donner la mort devant cette dernière. Il laisse derrière lui un petit garçon âgé de 5 ans, issu d’une précédente union.

La semaine dernière, déjà, une militaire de 24 ans de la mission Sentinelle avait mis fin à ses jours dans une caserne, à l’aéroport de Roissy, avec son arme de service.

En début d’année, trois policiers s’étaient tués en moins de 24 heures entre le 15 et le 16 janvier : un commandant de police âgé de 26 ans affecté dans le Val-de-Marne, un brigadier de la compagnie de sécurisation des réseaux ferrés à Lieusaint (Seine-et-Marne), et un CRS de 42 ans à Saint-Omer (Pas-de-Calais).

Source: leparisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *