Depuis le début de la pandémie du coronavirus, en mars dernier, on parle abondamment de l’efficacité des masques, de la façon de les porter, de les fabriquer, de les jeter, de les nettoyer…

Les gens se procurent soit des masques en tissu, soit des masques jetables, donc croyons-nous, à usage unique.

Mais voici qu’on apprend que les masques dits jetables peuvent en fait être utilisés jusqu’à une dizaine de fois. En effet, ces accessoires pas très écolos pourraient l’être un peu plus si on les lavait, même jusqu’à 10 reprises.

C’est l’organisme français UFC-Que choisir qui en est venu à cette conclusion. Il s’avérerait que que les masques de procédures jetables peuvent conserver leur capacité de filtration après avoir été nettoyés jusqu’à 10 fois.

L’organisme d’aide aux consommateurs a envoyé en laboratoire des masques jetables achetés dans différents magasins à grande surface. Les accessoires de protection y ont été testés et analysés.

« On a été très surpris des résultats. Même au bout de 10 lavages avec du détergent, avec un passage au sèche-linge et un repassage ensuite, ces masques gardent une capacité de filtration supérieure à 90 % », a confié Anne-Sophie Stamane, d’UFC Que choisir, à Radio-Canada.

Adobe Stock

Madame Stamane explique toutefois qu’on doit laver ces masques à l’eau chaude, à une température d’au moins 60 °C. Si on choisit de les repasser, on doit le faire à température très basse.

Les tests effectués sur les masques de procédure ont démontré que les masques en tissu synthétique lavés permettaient encore de bien respirer. Selon Anne Sophie Stamane, ils demeurent « tout à fait confortables ».

UFC-Que songe à dévaluer la capacité filtrante des masques jetables au-delà de 10 lavages.

Quel genre de masque utilisez-vous? Les masques en tissu ou ceux à « usage unique »? Feriez-vous confiance à un masque jetable qui a été lavé?

 

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Adobe Stock