Le président américain Donald Trump a encore une fois défrayé la chronique ce jeudi 23 avril, en émettant des suggestions pour contrer le nouveau coronavirus. Rayons UV, désinfectant dans les poumons, exposition du corps à une très forte lumière, ses recommandations ont sidéré les scientifiques et les journalistes présents dans la salle lors de sa conférence de presse. Et bien qu’il semble s’appuyer sur une étude du gouvernement qui révèle que le Covid-19 pourrait s’affaiblir sous les rayons du soleil ou dans une atmosphère chaude et humide, ses solutions n’en ont pas moins été jugées ahurissantes, comme le rapportent nos confrères de BFMTV.

Ce n’est pas plus tard qu’hier que Donald Trump a laissé la communauté scientifique sans voix. En effet, ses propositions pour soigner les personnes atteintes du Covid-19 ont choqué, voire ahuri la salle de conférence. Ces suggestions ont été émises en réaction à une étude américaine présentée par Bill Bryan, sous-secrétaire responsable de la technologie et de la science au département de la sécurité intérieure, révèlent nos confrères du journal Le Monde.

Selon ses résultats, le Covid-19 s’affaiblirait dans des atmosphères chaudes et humides, ainsi que sous les rayons du soleil. Bill Bryan a néanmoins émis une mise en garde, précisant que l’étude à elle seule ne saurait justifier l’arrêt de la distanciation sociale appliquée dans le pays. Par ailleurs et comme le rappelle le quotidien, le nouveau coronavirus s’est révélé dévastateur dans des endroits où les températures étaient estivales, notamment Singapour, “ce qui met en doute un lien entre comportement du virus et facteurs environnementaux”.

Un traitement aux rayons UV et des injections de désinfectant 

En se basant sur les observations de Bill Bryan, le président des Etats-Unis a alors suggéré lors de son point presse quotidien de soigner des patients par le biais d’une exposition aux rayons ultra-violets. « Donc, en supposant que nous exposions le corps à une très forte lumière, que ce soit une lumière à ultraviolets ou juste une lumière très puissante (…) Puis, vous faites pénétrer la lumière à l’intérieur du corps. Je crois que ça n’a pas été testé, et je pense que vous allez le faire n’est-ce pas? », a suggéré le président.

Et ce ne serait pas la seule recommandation de Donald Trump puisque ce dernier propose également qu’injecter du désinfectant pourrait aider à combattre le Covid-19. “Le désinfectant neutralise le virus en une minute. Une minute! N’y a-t-il pas quelque chose à faire avec une injection, ou une sorte de nettoyage? » s’est-il interrogé face à son auditoire avant de continuer, « Ce serait intéressant de vérifier cela. Vous allez devoir vous pencher là-dessus avec des médecins, mais cela me semble intéressant ».

Des propos “irresponsables et extrêmement dangereux”

Interrogé par la NBC, le Dr Vin Gupta, expert de santé publique spécialiste du poumon et des soins intensifs a alerté quant au danger des propos du président. “Cette idée d’injecter dans le corps ou d’ingérer n’importe quel type de produit nettoyant est irresponsable et dangereuse” a-t-il déclaré puis de préciser, “C’est une méthode couramment utilisée par les gens qui veulent se tuer”.

Une indignation partagée par le Dr Irwin Redlener, directeur du centre de préparation aux catastrophes naturelles à l’Université de Columbia, qui a commenté ce point presse en déclarant à la MSNBC: « Tout ce qui a été dit était incohérent, insensé, sans fondement scientifique”. Ce dernier insiste par ailleurs sur le danger d’une solution aux rayons ultra-violets, soulignant que “D’abord, des gens sont infectés par le Covid-19 sous des climats chauds comme à la Nouvelle-Orléans. Ensuite, cette solution (…) peut être très dangereuse”.

L’ancien directeur du Bureau de l’éthique gouvernementale a quant à lui déploré des propos pareils, déclarant “Je n’arrive pas à croire qu’en 2020 il faille dire aux gens qui écoutent le président que s’injecter du désinfectant dans le corps peut les tuer ».

Source : BFMTV