Ce sont les recherches d’une experte en psychologie. Découvrez pourquoi la consommation de cannabis pourrait profiter à une meilleure relation amoureuse. Les raisons ? Plus d’intimité et de soutien.

Relayée par nos confrères du site américain The New York Post, cette étude menée par Maria Testa, psychologue sociale à l’Université de Buffalo, explique comment le couple pourrait profiter du cannabis pour son bien-être. L’experte a étudié de nombreux couples et en a tiré les mêmes conclusions.

Une recherche américaine

Ces conclusions scientifiques pourraient bien tordre le cou à l’image du fumeur de cannabis paresseux et neurasthénique. Et pour cause, il semblerait bien que ce soient les plus heureux en amour. C’est en tout cas ce que conclut une psychologue américaine qui a révélé le lien entre cette consommation, les relations sexuelles et la qualité des moments en couple. Cette étude menée par l’Université de Buffalo démontre que les fumeurs seraient plus heureux à deux. Maria Testa, psychologue sociale et auteure de l’étude, analyse que le soutien entre les couples est plus significatif deux heures après la consommation. « Les résultats sont les mêmes pour les partenaires masculins et féminins » précise-t-elle.

« Des moments d’intimité »

Lles moments d’intimité sont plus nombreux avec la consommation du cannabis. Source : nypost

Marie Testa a basé ses recherches sur 183 couples hétérosexuels mariés ou en concubinage vivant ensemble depuis plus de six mois avec au moins un partenaire qui consomme du cannabis au moins deux fois par semaine. Seules restrictions :  ils doivent avoir entre 18 et 30 ans et n’ont pas de maladies mentales ou d’addiction.  Deux heures après la consommation de cannabis, les moments d’intimité étaient plus nombreux. Seul bémol : les disputes aussi, même si cela est quand même rare. « Certains couples voient la marijuana comme quelque chose de positif dans leur relation » affirme la psychologue. Si cette experte se montre plutôt conciliante quant à cette drogue, elle condamne cependant l’alcool qui peut laisser des séquelles dévastatrices dans un couple.

« L’alcool est lié à l’agression »

La psychologue n’a pas le même point de vue sur l’alcool en matière de consolidation ou d’amélioration de la qualité des relations conjugales. Après avoir étudié longtemps les effets de cette drogue, elle explique qu’au contraire du cannabis, elle pourrait avoir des impacts destructeurs. «J’ai étudié l’alcool comme un catalyseur de l’agression du partenaire intime pendant des années» indique-t-elle. Elle ajoute que cette boisson est liée généralement à la violence et qu’il n’est pas surprenant qu’un individu soit agressif en ce qui concerne la vie conjugale. Pour autant, elle ne met pas le cannabis dans la même catégorie et souhaite démonter les stéréotypes qui édictent que le cannabis altère négativement les relations amoureuses. «Il y a très peu de recherches sur les conséquences immédiates de la consommation de marijuana et de l’intimité, donc cette étude remplit une lacune importante dans la littérature » se félicite-t-elle.

Cannabis et sexe. Quels effets ?

Relayée par nos confrères de CNN, un lien entre consommation de cannabis et fréquence des relations sexuelles a été démontré. Les journalistes ont cité une étude menée par la Stanford University qui prouve que les fumeurs de cannabis font plus souvent l’amour. Réalisées auprès de 28 176 femmes avec un âge moyen de 29,9 ans et de 22 943 hommes de 29,5 ans en moyenne, ces recherches montrent que cette plante augmente la fréquence sexuelle d’environ 20%. Amanda Pasciucco, sexologue a expliqué que le cannabis aidait à réduire l’angoisse de performance qui paralyse quelquefois l’excitation sexuelle. Mieux, cela aiderait à mieux communiquer au sujet des préférences de chaque partenaire. Lawrence Siegel, sexologue, loue également le potentiel du cannabis en ce qui concerne les ébats. Pour elle, le THC, (tétrahydrocannabinol), la substance active de la plante, stimule une zone du cerveau liée à l’excitation sexuelle. Sur le plan de la santé, il se pourrait même que le cannabis soulage la douleur et la fibromyalgie.

Le cannabis. Une drogue très dangereuse pour la santé mentale

Si le caractère sexuellement stimulant du cannabis est soutenu par certains professionnels, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une drogue mauvaise pour la santé physique et particulièrement mentale. En effet, Selon Figaro Santéune surconsommation de cannabis peut entraîner une dépersonnalisation et des délires. Dans les cas extrêmes, elle peut causer des troubles de la coordination des mouvements. S’il n’ y a pas d’overdose à proprement parler du cannabis, ce dernier peut néanmoins avoir des séquelles graves sur une personne avec des prédispositions aux maladies psychiatriques. Ainsi, il agit comme un élément déclencheur même si tous les médecins adhèrent à cette théorie. Certains spécialistes affirment que le cannabis serait moins dangereux que l’alcool et le tabac.

Source : étude buffalo.edu, The new York Post & Nypost