[ads] La science moderne ne cesse de progresser. Chaque année, les traitements pour toutes sortes de maladies et de problèmes de santé s’améliorent, créant ainsi de nombreuses histoires de rétablissement qui n’auraient tout simplement pas été possibles il y a dix ans ou vingt ans. Et le cas de ce garçon de 8 ans qui a réussi à lutter contre un médulloblastome, un type de cancer du cerveau, en est le parfait exemple !

Qu’est-ce que le médulloblastome ?
Le médulloblastome est un type de tumeur qui a tendance à se propager par le liquide céphalo-rachidien, qui est le liquide qui entoure et protège le cerveau et la moelle épinière, ainsi que dans d’autres zones autour du cerveau et de la moelle épinière. Cette tumeur se propage rarement à d’autres zones du corps.

Le médulloblastome est une tumeur qui commence dans les cellules embryonnaires du cerveau. Sur la base de différents types de mutations géniques, il existe au moins quatre sous-types de médulloblastome.

Symptômes du médulloblastome
Les signes et les symptômes du médulloblastome peuvent inclure des maux de tête, des nausées, des vomissements, de la fatigue, des vertiges, une vision double, une mauvaise coordination, une marche instable et d’autres problèmes. Ces symptômes peuvent être liés à la tumeur elle-même ou à l’accumulation de pression dans le cerveau.

Le médulloblastome peut survenir à tout âge, mais le plus souvent chez les jeunes enfants. Bien que le médulloblastome soit rare, il s’agit de la tumeur cérébrale cancéreuse la plus répandue chez les enfants.

Traitement du médulloblastome
Le traitement du médulloblastome comprend généralement une intervention chirurgicale suivie d’une radiothérapie ou d’une chimiothérapie, ou des deux. L’âge et l’état de santé général, le sous-type et l’emplacement de la tumeur, la qualité et l’étendue de la tumeur et d’autres facteurs jouent un rôle dans les décisions de traitement qui se déclinent comme suit :

Chirurgie pour diminuer l’accumulation de liquide dans le cerveau : Un médulloblastome peut se développer et bloquer l’écoulement du liquide céphalorachidien, ce qui peut provoquer une accumulation de liquide qui exerce une pression sur le cerveau. Une intervention chirurgicale permet au liquide de s’écouler du cerveau. Parfois, cette procédure peut être combinée à une intervention chirurgicale pour enlever la tumeur.

Chirurgie pour enlever le médulloblastome : Un neurochirurgien enlève la tumeur en prenant soin de ne pas endommager les tissus voisins. Mais parfois, il n’est pas possible de retirer complètement la tumeur car le médulloblastome se forme à proximité de structures critiques situées au plus profond du cerveau.

Radiothérapie : Un radio-oncologue administre une radiothérapie du cerveau et de la moelle épinière au moyen de faisceaux à haute énergie, tels que des rayons X ou des protons, pour tuer les cellules cancéreuses.

Chimiothérapie : La chimiothérapie utilise des médicaments pour tuer les cellules tumorales. En règle générale, les enfants et les adultes atteints de médulloblastome reçoivent ces médicaments par voie intraveineuse. La chimiothérapie peut être recommandée après une chirurgie ou une radiothérapie, ou dans certains cas, en même temps qu’une radiothérapie.

Selon Central Brain Tumor Registry of the United States (CBTRUS), une personne âgée de 19 ans a moins de 60 à 65% de chance de survie à un médulloblastome.

Le cas que nous allons aborder dans cet article, a heureusement fait partie des 65% de chance de survie et voici son histoire !

Un combat victorieux
Cameron Scott est un garçon âgé de 8 ans, qui a été diagnostiqué de médulloblastome au stade 4, une tumeur à haut risque qui s’était propagée dans sa colonne vertébrale.

Le garçon a été opéré pour enlever les tumeurs avant d’être envoyé à l’hôpital de recherche pour enfants St. Jude pour un traitement de suivi. C’est là où le séquençage des génomes du cancer de Cameron a été réalisé, ce qui a permis aux médecins de prescrire un traitement ciblé.

Après six mois de chimiothérapie et de radiothérapie, Cameron est resté fort face à l’adversité et s’est accroché à la vie pour finalement réussir à vaincre son cancer et reprendre une vie normale.

Le père de Cameron, Wendell Scott, a déclaré qu’il est fier de son fils et que c’est désormais son héros, puisque ce dernier aime les super-héros. Quant à Cameron, il a déclaré qu’il se sent incroyablement bien et que tous les mauvais moments sont derrière lui maintenant.

Pour célébrer sa victoire contre le cancer, Cameron et sa famille ont passé une journée ensoleillée en Floride au Legoland Florida Resort à Winter Haven après une année éprouvante riche en émotions.

Cameron s’est bien accroché à la vie et a été un garçon courageux et déterminé ! N’hésitez pas à partager cet article pour encourager les personnes qui luttent encore contre cette terrible maladie.

Source: santeplusMag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *