Depuis son apparition dans un marché d’animaux sauvages en Chine, le coronavirus soulève de nombreuses interrogations. Le virus, qui a émergé dans tous les pays du monde, continue de faire de plus en plus de victimes. Malgré la forte mobilisation des scientifiques depuis le début de l’épidémie, aucun vaccin n’a pu être découvert jusqu’à présent. Ainsi, les autorités sanitaires font appel à la prudence et au civisme de tout un chacun pour freiner la chaîne de transmission du virus. Cependant, des étudiants de l’Alabama semblent négliger les risques de la maladie et participent à des soirées “Covid” pendant lesquelles un jeu incongru séduit les jeunes, révèle ABC News.

Dans plusieurs pays du monde, une levée partielle ou totale a été envisagée pour permettre aux citoyens de reprendre certaines activités habituelles après des mois d’arrêt. Cependant, la prudence reste de mise et le quotidien reste rythmé par la menace d’un virus toujours en circulation.

Pourtant, il semblerait que si certains font preuve de vigilance pour se protéger contre cette maladie sournoise, d’autres manifestent une insouciance démesurée face à ce danger sanitaire. Dernièrement, des étudiants de Tuscaloosa en Alabama ont participé à un concours malséant qui a provoqué l’indignation du conseil municipal de la ville.

Des soirées “Covid” où se déroule un concours effarant

Aux États-Unis, le bilan de l’épidémie atteint le record faramineux de 2,7 millions de contaminations dont 128 677 décès. Le pays est le plus touché par la crise sanitaire actuelle qui bouleverse le monde. Mais il semblerait que les jeunes de Tuscaloosa en Alabama ne soient pas conscients de la menace qui pèse sur eux.

Pire encore, ils vont jusqu’à organiser des “soirées Covid” pour contracter la maladie virale que redoute la planète toute entière. D’après Sonya McKinstry, conseillère municipale de la ville, plusieurs jeunes ont été infectés par le virus après avoir participé à un concours inquiétant.

Les organisateurs des soirées en question s’occupent d’inviter des personnes infectées par le coronavirus, en vue de contaminer les autres. “Ils mettent de l’argent dans un pot et essayent de contracter la Covid-19. Celui qui réussit à attraper la maladie en premier obtient le pot. Cela n’a pas de sens. Ils le font intentionnellement”, s’insurge Sonya McKinstry.

Randy Smith, chef des pompiers de la ville, a témoigné contre le comportement irresponsable des étudiants. Après avoir reçu un enregistrement vidéo reflétant les faits, Smith a révélé que plusieurs fêtes étaient organisées dans la ville et que des étudiants testés positifs au coronavirus s’y rendaient.

“Nous pensions que c’était une sorte de rumeur au début. Nous avons fait des recherches. Non seulement les cabinets des médecins le confirment, mais l’État a confirmé qu’ils disposaient également des mêmes informations”, a déclaré le chef des pompiers.

Quelques heures après le témoignage de Smith, le conseil municipal a imposé aux citoyens le port d’un masque ou d’un couvre-visage dans les espaces publics.

La conseillère municipale de la ville ignore si tous les étudiants qui se rendaient à ces fêtes savaient qu’ils s’exposaient au risque de contracter la Covid-19. Toutefois, elle déplore le manque de responsabilité des personnes infectées par le virus qui n’ont pas respecté les directives du Centers for Disease Control and Prevention, à savoir l’auto-quarantaine pour les malades.

“Lorsque vous avez affaire à l’état d’esprit de personnes qui font intentionnellement des choses comme ça et qui le diffusent, comment pouvez-vous combattre quelque chose que les gens essaient constamment de promouvoir ?”, s’exclame Sonya McKinstry.

Les mesures de protection contre le coronavirus ?
En sachant que le coronavirus circule toujours dans plusieurs pays et territoires du monde, il est nécessaire de respecter certaines mesures pour se protéger de la maladie :

– Se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon ou, à défaut, utiliser du gel hydro-alcoolique le plus souvent possible
– Maintenir une distance d’au moins 1 mètre avec autrui
– Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche
– Tousser et éternuer dans le pli du coude ou dans un mouchoir jetable
– Porter un masque pour se protéger et protéger autrui

 

Source: sannteplusMag