COVID-19: un super masque créé en France

COVID-19: un super masque créé en France

28 septembre 2021 311 Par astucerie

N'hésiter pas à partager si vous aimez

Depuis des mois, partout dans le monde, on cherche des solutions de plus en plus efficaces pour lutter contre la pandémie du coronavirus. Avons-nous trouvé un outil dotés de « superpouvoirs »?

Il semblerait que le nouveau masque biocide de la société Paul-Boyé Technologies, à Toulouse, en France, s’en approche.

En plus de protéger la personne qui le porte ce masque peut détruire les virus, dont celui de la COVID-19.

Le BioX® a fait l’objet de plusieurs années de recherche et a été validé récemment par le laboratoire P4 de la Direction générale de l’armement. Il y a plus de dix ans, la société avait pour idée de trouver une manière de nous prémunir des attaques biologiques terroristes (pensons à l’anthrax). Vue la pandémie, la toxicologue responsable de l’équipe recherche et développement de la société a fait en sorte qu’il détruise aussi la Covid-19.

Un masque qui s’auto-décontamine

Après une heure ce masque permet une réduction virale de 99 % grâce à un principe actif qui casse la membrane cellulaire du SARS-Cov2.

« Il s’auto-décontamine en permanence, ce qui est important car on sait que beaucoup de particuliers ne manipulent pas comme il faut le masque, or les mains sont un des vecteurs. Là le virus est piégé et détruit », a affirmé Jacques Boyé, le PDG de l’entreprise française.

Le fabriquant a voulu s’assurer d’offrir un produit efficace et de qualité, non nocif pour les utilisateurs, qui ne serait pas retiré du marché comme ceux qui contiennent du graphème, par exemple.

« Ce sont des années de développement, ça ne s’est pas fait en huit jours, nous voulions qu’il ne présente aucun danger pour ceux qui le portent. Nous ne nous sommes pas précipités et c’est pour cela qu’il ne sort que maintenant », a expliqué monsieur Boyé, dont l’entreprise a produit plus de 60 millions de masques FFP2 et chirurgicaux depuis le début de la crise que nous connaissons depuis des mois.

Ce masque sera en vente à 18 euros (environ 26$) le paquet de 50 et 59 euros (environ 87$) pour la version FFP2.

Source: 20 minutes · Crédit Photo: Facebook

Votre commentaire/Feedback via Facebook

N'hésiter pas à partager si vous aimez