A l’heure où le coronavirus représente une menace d’envergure mondiale, les têtes continuent de tomber. Et cette maladie n’exempte personnes de ses conséquences peu importe leur condition, leur âge ou leur condition physique. Cette fois, le dangereux virus qui a émergé à Wuhan a tué le neurochirurgien célèbre pour avoir séparé des jumeaux siamois. Ce témoignage tragique nous est relayé par nos confrères du site CNN. Récit d’un décès soudain de l’homme qui a sacrifié sa vie pour celle des autres.

Chaque jour, l’actualité n’a de cesse de nous rappeler à quel point le Covid-19 touche tout le monde, de façon aveugle. Cela a tragiquement été le cas pour ce neurochirurgien qui a été reconnu pour avoir séparés des jumeaux siamois. Ce dernier est mort des suites d’une contamination.

Un médecin remarquable
Docteur James T. Goodrich. Tel est le nom du neurochirurgien qui a pratiqué une opération de haut vol pour séparer Jadon et Anias McDonald, des jumeaux siamois. Tragiquement, il est décédé des suites de complications liées au nouveau coronavirus, des informations relayées par l’établissement hospitalier où il travaillait. « Ce médecin était un phare pour notre établissement et il nous manquera vraiment », a déclaré le PDG de Montefiore Medicine, le Dr Philip O. Ozuah. Puis d’ajouter : « Son expertise et ses capacités étaient secondées par son bon cœur et à ses manières. » Une réputation basée donc sur des valeurs humaines mais également une expertise redoutable. Malheureusement, ce héros du quotidien est mort à cause du virus découvert il y a quelques mois, le Covid-19.

Un homme d’exception
Le personnel hospitalier se souviendra à coup sûr de ce médecin magnanime. Et pour cause, son propos à son égard est plus qu’élogieux. « C’est un homme humble et vraiment attentionné qui n’avait pas soif de feux de la rampe et était aimé de ses collègues et de son personnel » a déclaré l’un des membres de son équipe. Ce dernier a également évoqué ses compétences, son esprit mais aussi la manière dont il préparait des biscuits qu’il livrait gracieusement pendant les vacances aux infirmières de son établissement. Des gestes de gentillesse qui seront gravés dans les souvenirs de ses collègues de travail. Et cela, docteur Emad Eskandar, président du département de neurochirurgie l’a soutenu : « Jim était à bien des égards le cœur et l’âme de notre département – un chirurgien maître, un éducateur de classe mondiale et un collègue bien-aimé pour tous. Sa perte soudaine est déchirante et sa mémoire restera toujours au premier plan dans nos pensées. »

Des chirurgies impressionnantes
Pour l’hôpital, ce docteur n’est rien de moins qu’un pionnier pour aider les enfants atteints de troubles neurologiques complexes. Et pour cause, ce dernier a développé une approche en plusieurs phases pour séparer les jumeaux dits craniopagus, tels que Jadon et Anias.

Ces derniers étaient fusionnés au cerveau et au crâne. Ses exploits ne s’arrêtent pas là puisque l’expert a également opéré Carl et Clarence, des jumeaux aux Philippines qui partageaient environ 8 centimètres de tissu cérébral. Plus tard, le médecin extraordinaire dirige une équipe de 40 médecins pour séparer les jumeaux Anias et Jadon, une intervention filmée par la chaîne CNN.

Fauché par le Covid-19
Dans les années 70, Docteur Goodrich était directeur de la division de neurochirurgie pédiatrique de Montefiore et professeur de chirurgie neurologique clinique, chirurgie plastique et reconstructrice. L’homme originaire de l’état de l’Oregon a également servi dans la marine pendant la guerre du Vietnam. Connu pour sa passion pour l’histoire, les voyages et le surf, il laisse derrière lui une femme éplorée et trois sœurs. Fauché par le coronavirus, il sera un héros passé de l’ombre à la lumière.

Quels sont les symptômes du nouveau coronavirus ?
Pour éviter le risque de mortalité, il est capital d’être alerte quant aux symptômes. L’Organisation mondiale de la santé estime que les plus fréquents sont une toux sèche, une grande fatigue ainsi que de la fièvre. Certaines personnes peuvent également souffrir de congestion nasale, de maux de gorge, de douleurs, d’écoulement nasal ou encore de diarrhée. Les symptômes sont considérés bénins dans la plupart des cas mais l’OMS estime qu’environ 1 individu sur 6 présente des symptômes plus importants, notamment des difficultés respiratoires.
En cas de manifestations sévères d’un ou plusieurs de ces symptômes, contactez immédiatement le SAMU. Si les symptômes sont légers, il est conseillé de contacter son médecin traitant ou un numéro dédié.

Source: santeplusMag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *