Comment planter des fraises à la maison pour en avoir à l’infini

Comment planter des fraises à la maison pour en avoir à l’infini

16 juin 2022 484 Par astucerie

N'hésiter pas à partager si vous aimez

Les fraises, ces jolis fruits sucrés, juteux et d’une belle couleur rouge nous mettent tous l’eau à la bouche. On en déguste tant et aussi longtemps que la saison dure, et on ne s’en lasse jamais.

Jusqu’à présent, vous alliez sûrement les cueillir, mais que diriez-vous de pouvoir faire pousser des fraises dans votre potager ? Vous ne savez comment faire ? Alors poursuivez votre lecture, et vous apprendrez comment procéder.

Commençons par la plantation des fraisiers, laquelle doit se faire du mois d’août à la fin du mois d’octobre.

  • Privilégiez des pieds-mères sains, vigoureux et productifs.
  • Supprimez les fleurs, et ne gardez que de 1 à 3 plants par coulant, ou ces petits pieds autour de la plante.
  • Dès qu’ils produisent des racines secondaires, vous saurez alors que c’est le moment idéal pour les planter.

  • Pour obtenir une plante plus vigoureuse et résistante aux maladies, procédez un jour fruit du calendrier lunaire.
  • Avant de les planter au jardin, choisissez un endroit en plein soleil, sauf si vous vivez dans une région très chaude. En pareil cas, vos fraisiers préféreront un endroit à la mi-ombre.
    • La plantation doit se faire dans un sol riche, souple et bien drainé.
    • Enlevez toutes les mauvaises herbes.
    • Bêchez et retournez la terre sur une longueur de 30 cm par plant.
    • Laissez un espace de 50 cm entre chaque plant.
    • Ajoutez un mélange de terre à jardin et de terreau.
  • Si le terrain est lourd, faites une butte de 20 cm de haut et 80cm de large, et plantez-y deux rangs.
  • Pour augmenter la récolte, et pour des fruits plus juteux, ajoutez un engrais organique sous forme de compost ou de l’engrais pour petits fruits.

Afin d’obtenir une bonne récolte, les fraises requièrent beaucoup d’eau.

  • L’arrosage doit donc se faire régulièrement, mais seulement si le sol est bien drainé.
  • Dans le cas contraire, l’eau stagnante fera en sorte que vous fruits pourriront.
  • Dès la plantation, arrosez vos fraisiers et répétez ensuite une fois par semaine.
  • Dans la mesure du possible, arrosez avec une eau non calcaire.

En ce qui a trait à l’entretien et la multiplication des fraisiers, une chose est à retenir et elle se veut vraiment importante. Dès que vous voyez des stolons, ces longues tiges qui s’enracinent et produisent de nouveaux pieds, replantez-les.

  • Pour replanter un stolon, il suffit de repérer un noeud sur le stolon, et de le couper à cet endroit.
  • Replantez-le près du plant mère, s’il y a suffisamment de place, ou dans un godet avec du terreau.
  • Paillez aussi le pied de vos fraisiers.
  • Au printemps, traitez-les contre les pucerons et l’oïdium.
    • Évitez les produits chimiques, et utilisez plutôt une décoction de prêle et du bicarbonate de soude.

Si vous cultivez des fraisiers, il y a de fortes chances pour que vous fassiez pousser d’autres plantes.

  • Par conséquent, un bon compagnonnage se veut donc essentiel.
  • Faites cohabiter vos fraisiers avec des poireaux, de la laitue, des haricots ou du thym.
  • Ces plantes deviendront des compagnes idéales pour vos fraisiers, et les protégeront des ravageurs.

Lorsque le moment tant attendu sera enfin arrivé, la récolte, sachez qu’elle se produira de 4 à 6 semaines après la floraison.

  • Attendez que vos fruits soient bien rouges pour les cueillir, et faites-le en coupant ou en pinçant la tige juste au-dessus du fruit.
  • Enlevez tous les fruits bien mûrs pour éviter qu’ils pourrissent et abîment le plant.
  • Quant aux fraises fraîches, si vous ne les consommez pas immédiatement, vous pouvez les conserver 5 jours au frigo ou 2 mois au congélateur.
Votre commentaire/Feedback via Facebook

N'hésiter pas à partager si vous aimez