Nous sommes habitués à voir des familles qui habitent sous le même toit, du moins quand les enfants sont d’âge mineur. Mais n’y a-t-il pas d’autres modèles de cohabitation, répondant mieux aux besoins de certaines personnes? Qui a dit qu’il était obligatoire de partager les mêmes murs en tout temps?

Keli et Ryan Brinks ont fait un autre choix pour eux et leurs enfants, Lennox, leur fille de 18 ans et Brodey, leur fils de 16 ans.

Au lieu de partager une grande maison, ils ont créé leur propre petit village de mini-maisons! Chacun chez soi, mais tous ensemble!

La famille est passé d’une résidence de 2 200 pieds carrés à de minuscules habitations, nichées sur un terrain commun. Cela les a aidés à économiser de l’argent sur l’électricité, entre autre.

En 2015, ils ont acheté un terrain de 21 acres à London, dans le Kentucky, pour 57 000 $ et l’ont transformé en un petit village privé pour leur famille.

Pour 20 000 $ de plus, la famille a acheté six petites maisons, qu’elle a placées sur le terrain.

Maintenant, les parents ont une maison pour eux, d’une taille d’ environ 280 pieds carrés.

Voici un aperçu de l’intérieur de la maison parentale:

Brodey et Lennox ont chacun la leur, d’une superficie d’environ 160 pieds carrés.

Voici la maison de Brodey:

Et celle de Lennox:

Comme les maisons de Brodey et Lennox n’ont pas de salle de bain, ils ont aussi érigé une maison d’hôtes, qui dispose de salles de bains. La maison d’hôtes abrite également la laveuse et la sécheuse pour la famille et une chambre d’amis.

Ajoutons à cela une « pool house » de 180 pieds carrés, où la famille peut se réunir pour jouer à des jeux et passer du temps de qualité ensemble. Cette maisonnette s’ouvre sur une piscine.

La dernière maison est un bureau de 64 pieds carrés.

Et finalement, le village a aussi son propre poulailler.

«Nous leur avons appris à valoriser la Terre et à faire leur part pour en prendre soin et encourager les autres à en prendre soin. La convivialité familiale, l’air frais, l’exercice en plein air, la culture et la culture de la nourriture, et prendre bien soin des animaux pour qu’ils puissent bien prendre soin de nous, c’est ce pour quoi nous voulons qu’ils vivent et qu’ils se transmettent aux générations futures », a expliqué la maman. à Insider.

Lennox, pour sa part, ne désire pas quitter le nid familial de sitôt. Pour elle, sa maison n’est pas une option temporaire.

Aimeriez-vous avoir une petite maison pour chaque membre de votre famille ou préférez-vous vivre tous ensemble?

Source: Kitchen Fun With My Tree Sons – Insider · Crédit Photo: Facebook