« Adieu petit ange » Un petit bébé de 5 mois décède après avoir été violé par son cousin de 30 ans

Il est de ces histoires qui ramènent aux travers les plus sombres de l’humanité. Cette affaire en est l’exemple frappant. Un bébé meurt en silence après avoir été violé par son cousin de 30 ans. Ce crime abominable aurait eu lieu en Inde dans une cérémonie de mariage. Le violeur a demandé à la mère s’il pouvait jouer avec l’enfant avant de disparaître pendant des heures, laissant cette dernière dévastée. Ce témoignage affligeant nous est relayé par nos confrères du site britannique The Daily Mail.

Un bébé de 5 mois est mort après le viol de son cousin de 30 ans. Cette histoire terrible a pris lieu et place dans un mariage dans le nord-est de l’Inde. Le criminel a emmené sa victime « jouer avec lui » et deux heures plus tard une équipe de recherche a retrouvé la jeune fille inconsciente sur la pelouse où avait lieu la cérémonie avec son bourreau à côté d’elle. Un crime odieux qui a laissé ses parents dévastés par la souffrance.

Un crime terrible
Pappu. Tel est le nom de ce criminel proche de la jeune victime. A la découverte de cette scène, ce dernier s’est enfui avant d’être arrêté un jour plus tard. Les découvertes des médecins sont effarantes puisqu’ils ont déclaré que la petite avait été conduite au centre de traumatologie alors qu’elle était déjà morte.

Son père en deuil a déposé officiellement sa plainte selon laquelle son neveu a à la fois violé et assassiné son enfant.

Un modus operandi pernicieux
Pour commettre son crime, Pappu a fait preuve de ruse. Il aurait demandé à la mère du bébé s’il pouvait jouer avec elle alors qu’elle était sur ses genoux vers 19 heures lors du mariage. Quelques heures plus tard, plus aucun signe de vie du cousin de la victime. Les villageois se sont donc mis à la chasse de l’assassin. Une poursuite qui a pris fin à la découverte du corps inanimé de la petite fille.

Une scène macabre
Suite à cette terrible découverte, les villageois à la poursuite du meurtrier ont éclaté en sanglots. A ce moment, les parents ont reconnu leur petite fille pour la conduire immédiatement aux urgences qui l’ont déclaré morte. Le commissaire adjoint à la police a déclaré que le père avait déposé une plainte pour meurtre, viol et enlèvement.

Selon nos confrères du Times of India, le viol ne pourra être clairement établi qu’après l’autopsie. Des membres de la famille de la victime appellent les autorités à punir plus sévèrement le criminel.

Comment surmonter le deuil d’un enfant ?
Faire son deuil est un processus propre à chacun. Si les réactions qui accompagnent la perte d’un proche diffèrent, le choc, le déni, la colère et la tristesse sont autant d’étapes auxquelles personne ne peut échapper. L’essentiel est de savoir qu’éviter de faire face à ses émotions ne fait que ralentir ce qui mène à l’acceptation, car le deuil est un événement inéluctable auquel nous serons un jour tous confrontés.

Pour mieux le surmonter, s’entourer de ses proches et éviter de se renfermer sur soi peut être salutaire, souligne le psychiatre Christophe Fauré, notamment lorsqu’il s’agit d’un enfant car le décès de ce dernier “va dans le sens inverse de la vie et constitue, pour les parents, une terrible injustice”. Accepter, ce n’est pas oublier, mais simplement continuer à vivre en honorant la mémoire du défunt. Il peut également être possible de solliciter un thérapeute pour l’accompagnement d’un deuil lié à cette perte tragique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *