[ads]L’insuffisance rénale découle de la détérioration graduelle des reins, conduisant à leur dysfonctionnement. En France, ce sont près de 82 000 personnes qui sont touchées par ce mal et qui se voient dans la nécessité d’avoir recours à des traitements de suppléance pour remplacer le travail des reins, indispensable au bon fonctionnement de l’organisme.

Lorsque les reins ne fonctionnent plus correctement, les déchets ne sont plus évacués, ils s’accumulent dans le sang et la détoxification du corps devient dangereusement déficiente, au point de mettre en danger la vie de la personne touchée si aucun traitement n’est entrepris.

Pour survivre, les malades ont le choix entre trois options. Les deux premières sont des traitements médicaux qui consistent soit en une transplantation rénale, soit en la dialyse, qui permettent d’échapper au danger de mort imminente, sans toutefois offrir aux patients la même longévité que le reste de la population.

Les scientifiques mettent au point un rein bionique
Parce que la dialyse concerne des millions de patients dans le monde, qu’elle est particulièrement contraignante et que la plupart d’entre eux attend des années avant de recevoir le rein d’un donneur, des chercheurs de l’université de Californie à San Francisco ont fait une avancée médicale spectaculaire en mettant au point le premier rein bionique au monde.

Composé de filtres en silicium et de cellules rénales vivantes, il s’agit d’un rein hybride autonome destiné à être implanté chirurgicalement dans le corps des patients, et qui remplirait le rôle d’un vrai rein en filtrant les déchets et les toxines présents dans le sang et en les évacuant vers la vessie.

C’est le professeur William Fissell qui a lancé le Kidney Project, pour la création d’un rien artificiel adapté au corps humain, comme une solution durable au problème de l’insuffisance rénale de stade avancé dans le monde. Ce rein bionique pourrait prochainement être disponible partout dans le monde dans les prochains mois comme l’annonce nos confrères de Snopes.

Les symptômes de l’insuffisance rénale
Voici les principaux symptômes de l’insuffisance rénale. Il est important de les connaître pour être en mesure de les détecter et de réagir au plus vite dans l’éventualité où ils se présenteraient.

— Augmentation ou une diminution du volume des urines
— Mictions fréquentes la nuit
— Difficulté à uriner ou apparition de douleurs au moment d’uriner
— Présence de sang dans les urines, urine mousseuse et foncée
— Fatigue extrême, incapacité à se concentrer, vertiges, essoufflement
— Perte d’appétit, nausées, dégoût pour la viande
— Douleur au dos et sur les flancs

La troisième option
Quoique l’utilité et l’efficacité des nouvelles technologies en matière médicale soient incontestables et que le traitement médical permette de sauver des millions de vies, les moyens naturels de guérison sont malheureusement bien souvent sous-estimés et oubliés, voire abandonnés.

La troisième solution qu’ont les patients atteints d’insuffisance rénale pour faire face à leur pathologie est de guérir en changeant leur mode de vie du tout au tout et en apportant à leur corps et à leurs reins tous les éléments dont ils ont besoin pour se régénérer. Il est en effet possible de guérir de l’insuffisance rénale et de retrouver des reins fonctionnels, comme le montre une étude menée conjointement par des chercheurs de l’université de Tel-Aviv en Israël et de l’université de Stanford aux Etats-Unis, car les reins sont dotés d’une grande capacité à se régénérer.

Prévenir et guérir l’insuffisance rénale naturellement par l’alimentation
Pour régénérer vos reins, adoptez un mode de vie sain, une alimentation équilibrée et jeûnez.

∙ Consommez une proportion la plus grande possible de fruits et de légumes. Ces aliments sont indispensables à une santé optimale car ils contiennent tout ce dont le corps à besoin pour se construire, se nettoyer et se réparer.

∙ Adoptez une alimentation pauvre en protéines animales. La digestion des protéines produit en effet énormément de déchets. Et plus il y a de déchets à traiter, plus le travail des reins est fastidieux.

∙ Arrêtez la cigarette, l’alcool et la caféine.

∙ Arrêtez les aliments transformés car la plupart d’entre eux sont non seulement nocifs pour les reins mais pour le corps entier et les problèmes de santé dont ils sont à l’origine sont innombrables.

∙ Apprenez à gérer votre stress et à l’atténuer grâce à des techniques de méditation, de tai-chi ou toute activité calmante et relaxante. Le surmenage, le stress et une vie dure favorisent en effet les problèmes de santé en général et peuvent mener à des troubles rénaux.

∙ Réchauffez-vous et réchauffez vos reins. La chaleur leur est en effet très bénéfique car elle permet la dilatation des capillaires, l’augmentation du flux sanguin, l’amélioration de la circulation, de l’oxygénation et la régénération.

∙ Soignez-vous grâce aux plantes médicinales telles que le pissenlit, l’uva ursi connue aussi sous le nom de busserole ou la croix-de-malte.

∙ Pratiquez la thérapie du jeûne. De nombreuses études montrent les bienfaits du jeûne sur la santé en général, sur l’inflammation et sur la fonction rénale en particulier.

Source: santeplusMag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *