[ads] N’est pas parent de sportif ou de sportive qui veut! Il faut un type spécial de personne pour s’engager pleinement dans ce style de vie. Chaque dimanche, quand les autres mères et les autres pères se détendent ou font du ménage, les parents d’enfants qui pratiquent un sport se bousculent, cherchent des gourdes et des protège-tibias et encouragent leurs enfants avec enthousiasme.
 

L’équipement dans le coffre de la mini-fourgonnette dégage un fort parfum et aurait dû être lavé il cinq jours auparavant. Les enfants consacrent presque tout leur temps libre à la pratique de leur sport et cela demande plusieurs trajets de « Taxi parental »…

Voici 10 façons de reconnaitre le parent de jeune sportif!

Vous êtes leur fan #1… et tout le monde le sait!
Même si vous êtes timide et calme dans votre vie quotidienne, le fait de regarder votre enfant sur le terrain fait ressortir le supporter puissant et fier qui vous habite! Vous ne l’auriez pas cru, mais vous êtes devenue cette mère, ce père. Vous criez, sifflez, sautez et aimez chaque seconde de match.

 


Adobe

2. Votre voiture est votre deuxième maison
 

Vous avez l’impression de passer plus de temps dans votre voiture que chez vous et votre facture d’essence dépasse votre facture d’épicerie hebdomadaire! Votre véhicule contient en tout temps des couvertures, des chaises de jardin, du matériel supplémentaire et de nombreuses collations, que vous utilisez également comme déjeuner lors de vos fins de semaine très occupées.
 

Adobe

3. Vos enfants ont toujours faim
 

Les parents de sportifs sont habitués au deuxième dîner, qui suit la pratique intense et brûleuse de calories qui suit le premier dîner. Votre vie se résume en plus de nourriture, plus de cuisine, plus de vaisselle et plus de nettoyage. Comme si vous en aviez le temps!
 

Adobe

4. Vous vous demandez où va tout votre argent!
 

Ce n’est pas gratuit d’être une maman de sportif! Les frais de la ligue, les uniformes, les voyages, les repas sur le pouce et les achats d’équipement s’additionnent. Dans le temps de le dire, votre budget sportif est supérieur à votre versement hypothécaire! Vous mentionnez souvent votre engagement financier en faveur du sport si votre enfant souhaite soudainement abandonner son activité, rater un match ou essayer quelque chose de nouveau.
 

Adobe

5. Vos enfants sentent fort… et ils en sont fiers
 

Quand vos enfants montent dans la voiture après un entrainement, vous devez baisser les vitres pour pouvoir respirer. Ils sentent les vieilles chaussures pourries et moites que l’on porte depuis des mois sur des pieds sans chaussettes. Comment est-il possible que vos enfants sentent si mauvais? Quand vous leur dites cela, ils répondent par un « merci » sincère à 100%! Parce que cette horrible odeur est la preuve de leur travail acharné sur le terrain!
 

Adobe

6. Planifier quelque chose est un cauchemar total!
 

Il n’y a tout simplement pas assez de temps dans la journée, la semaine ou le mois pour faire autre chose. Lorsque vos enfants ou vous êtes invités à une sortie, vous devez vérifier le calendrier sportif intense et toutes les mises à jour de l’entraîneur avant de répondre. Vos week-ends sont remplis de jeux et de pratiques, et bien que vous vous en plaigniez, lorsqu’un week-end sans sport arrive enfin, vous êtes en manque du chaos et de la structure que vous offre votre programme sportif intense.
 

Adobe

7. Les douches sont fréquentes
 

Il est parfois nécessaire de prendre une douche deux fois par jour pour enrayer la puanteur d’un athlète. La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez plus à lutter avec votre enfant pour qu’il aille se laver! Ils veulent aller sous la douche après un entrainement intensif et peuvent s’y attarder pendant 40 minutes facilement! 

Adobe

8. La lutte pour les devoirs est bien réelle 

Si vous avez de la chance, votre érudit-athlète commencera à faire ses devoirs immédiatement après la fin des classes. Cependant, il est plus probable que votre enfant reporte ses devoirs… après les sports, le dîner et le deuxième dîner, pour commencer à 21h. Certains maîtres de la procrastination peuvent même attendre au lendemain matin. Quelle que soit leur méthode d’attaque, la lutte entre les études et le sport est importante.
 

Adobe

9. Vous les aidez à trouver le positif dans chaque défaite
 
Vous prenez le temps de mettre à profit chaque perte, chaque déception et chaque frustration liées au sport en la transformant en une leçon importante qui durera toute une vie. Lorsque vous discutez après une partie, vous écoutez et enseignez comme seul un fan #1 peut le faire. Grâce aux sports et à vos conseils, vous inculquez à vos enfants l’importance de faire partie d’une équipe, de jouer et d’agir de façon désintéressée et de trouver du positif dans chaque défaite. Gagner, c’est bien, mais perdre offre des leçons et des possibilités d’évoluer non négligeables.
 

Adobe

10. Un jour, votre rôle de cheerleader vous manquera!
 
Le lien sportif parent-enfant est unique. Au fur et à mesure que votre enfant grandira, il commencera à reconnaître les sacrifices et les engagements que vous avez assumés comme parents de sportif et vous aurez toute sa gratitude.

Vous sourirez tout en ayant les yeux pleins d’eau et vous réaliserez que cela valait chaque dollar, chaque trajet en voiture et chaque sacrifice. Et un jour, quand les enfants seront grands et que vous aurez tout le loisir de relaxer, vous vous direz que vous donneriez n’importe quoi pour vous retrouver à nouveau sur les bancs d’un terrain de football ou dans un aréna!
 

Adobe

Source: PopSugar
Crédit Photo: Adobe Stock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *