Voici comment stopper les brûlures d’estomac en quelques secondes sans médicaments.



Voici comment stopper les brûlures d’estomac en quelques secondes sans médicaments.

Qui n’a pas un jour souffert d’aigreurs au creux de l’estomac ? Le plus souvent, un repas trop gras, pris à la hâte, ou vos nerfs à vif sont pointés du doigt. L’après-repas est souvent pénible. S’ajoutent aux sensations de brûlures des reflux gastriques encore plus désagréables. Votre boîte à pharmacie crie famine ? Pas de panique. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des remèdes magiques qui atténuent instantanément les brulures d’estomac. On vous les présente.

Principaux symptômes des brûlures d’estomac

Une sensation de « feu » qui monte et descend à travers la gorge, accompagnée de douleurs au moment d’avaler ou de boire et de reflux biliaires au goût tantôt amer tantôt acide, sont ressenties pendant ou après le repas. Haleine fétide, nausées, spasmes, et dans des cas plus chroniques une inflammation de la langue (glossite), des crachats de sang ainsi qu’une perte de poids font aussi partie des symptômes.

Une consultation médicale est préconisée pour éviter d’autres complications ou dépister une pathologie plus grave comme un ulcère ou un cancer.

Les facteurs déclenchant

En France, un tiers de la population souffre de reflux gastrique, qui a pour origine un endommagement du sphincter œsophagien inférieur (SOI), cette barrière qui régule le passage entre le tube intestinal et le fond du gosier. La consommation de certains aliments trop gras, frits, épicés ou transformés cause des ravages sur le SOI et pousse votre estomac à produire plus d’acide. Plus ce dernier se libère, plus il remonte dans l’œsophage.

Le reflux gastro-œsophagien peut également être lié à la grossesse, au surpoids, au stress, au tabagisme, à la pression abdominale, à la prise de certains médicaments allopathiques ou d’aspirine.

Remèdes naturels pour apaiser des brûlures d’estomac

Il est toujours utile de connaître les substituts naturels aux médicaments pour soulager cette douleur contraignante.

Aloe vera : Cette plante aux mille vertus est aussi bien réputée pour son action sur la peau (régénération cellulaire, cicatrisation, hydratation cutanée…) que sur les troubles digestifs. Fort de ses propriétés digestives, le « mucilage », le gel de la plante, aide à lubrifier les saillies intestinales, éradiquer l’inflammation et cicatriser le tube digestif.

Attention : seul le mucilage est comestible. L’écorce et la sève ont pour leur part de nombreuses contre-indications.
Vinaigre de cidre : Hypertension, troubles intestinaux ou circulatoires, problèmes de peau, douleurs articulaires ou musculaires, coups de soleils et piqûres d’insectes… Le vinaigre de cidre montre l’étendue de son spectre d’action. Parmi les nombreuses propriétés qu’on lui prête, celle de bactéricide doux qui reminéralise et régule la flore intestinale et le transit. Prenez l’habitude de boire, avant les repas et par petites gorgées, un mélange à base de vinaigre de cidre dilué dans un verre d’eau.

Bicarbonate de soude : Vous pouvez aussi recourir au bicarbonate de soude qui neutralise, grâce à son pH alcalin, l’acide chlorhydrique et le transforme en chlorure de sodium.

L’astuce : Diluez 1 cuillère à café de bicarbonate de soude dans un grand verre d’eau. Attention toutefois à en consommer avec parcimonie, au risque d’endommager le métabolisme acido-basique de l’estomac et d’augmenter la tension artérielle.

Probiotiques : De nombreuses études ont établi que la consommation régulière de probiotiques, présents notamment dans le pain au levain, les olives et le yaourt, grâce à leurs effets sur la flore intestinale, améliore la digestion des aliments et régule le transit intestinal.

Le calcium et le magnésium ainsi que les vitamines du groupe B (saumon, poulpe, noisettes, pruneaux) contrecarrent l’excès d’acide.

Il existe en parallèle un certain nombre de recommandations pour éviter que votre estomac ne s’enflamme :

– Tenez ce dernier bien loin des aliments irritants comme le café, l’alcool, les sauces, les épices, les boissons gazeuses.
– Il est également conseillé de ne pas ingurgiter ses repas d’une traite et de les fractionner tout au long de la journée en veillant à bien s’hydrater.
– Optez pour une alimentation saine riche en fibres, céréales complètes, légumes verts et fruits rouges (source intarissable d’antioxydants).
– Ne vous allongez pas lorsque vous présentez les symptômes de brûlure d’estomac.
– Préférez aux boissons alcoolisées et gazeuses, les jus fraîchement pressés à base de papaye, ananas, céleri, fenouil, melon, carotte et autres infusions de camomille ou de gingembre.
– Une solution à base de blanc d’œuf mélangé à 2 cuillères d’huile d’olive fait des miracles sur les reflux gastriques.

source: santeplusmag




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments