“Voici ce que l’harcèlement fait: ceci est ma fille de 6 ans, hospitalisée”



“Voici ce que l'harcèlement fait: ceci est ma fille de 6 ans, hospitalisée”

L’intimidation est un véritable fléau qui fait de nombreuses victimes partout dans le monde, chaque jour.

Carrie Golledge, une mère de Tiverton, en Angleterre, a partagé la photo de sa fille de six ans, Sophia, sur Facebook.

Sophia a été victime d’intimidation et elle a tellement souffert qu’elle s’est retrouvée à l’hôpital.

Carrie a accompagné l’image d’un texte qui a été partagé près de 240 000 fois et qui a récolté plus de 204 000 réactions.

« Voici ce que fait l’intimidation …

Voici ma fille de 6 ans, hospitalisée, pour intimidation …

Ceci est mon enfant avec un cœur si attentionné que malgré sa maladie, elle « ne veut pas que quiconque ait des ennuis » …

Voici mon enfant qui a cessé de manger, s’est endormie, a été tellement angoissée qu’elle est tombée malade plus de 20 fois en une heure dans la nuit …

C’est mon enfant dont la « meilleure amie » la maltraitait émotionnellement depuis si longtemps qu’elle pensait que c’était normal …

Ceci est mon enfant qui a été hospitalisée et qui a fait de nombreux voyages à cause de son anxiété …

Voici mon enfant à qui on a reproché de « raconter des histoires à l’école » …

Ceci est mon enfant qui a été la cible de moqueries sur les médias sociaux par les parents intimidateurs pour avoir un cœur si pur …

Voici mon enfant qui, en abordant les problèmes de son école, nous a dit: « ce ne sont que des enfants âgés de 6 ans qui agissent seulement comme des enfants de 6 ans » …

C’est mon enfant à qui l’école a dit qu’elle devrait être celle qui a honte et se faufiler par une autre porte le matin …

C’est mon enfant à qui l’école a échoué si lamentablement que nous avons dû la changer d’école …

Ceci est mon enfant qui est l’une des trop nombreuses personnes qui traversent cela …

C’est mon enfant dont l’histoire est déformée et manipulée par ceux-là mêmes qui étaient censés la protéger à son école quand elle était à leur charge …

Ceci est mon enfant qui ne veut pas que cela arrive à quelqu’un d’autre. C’est donc l’histoire de mon enfant que nous partageons mais elle est l’une des nombreuses victimes …. trop nombreuses!

S’il vous plaît, aidez-nous à partager son histoire. Montrons-lui le soutien que son école ne pouvait se permettre. »


Dans un commentaire sous sa publication, Carrie a tenu à remercier les gens et à les informer que Sophia va mieux maintenant.

« MERCI BEAUCOUP POUR LES MESSAGES DE SUPPORT. J’ai été submergée de messages si incroyables de la part de personnes que je ne connais même pas et j’essaie de tous les lire […] Vous êtes tous incroyables. Je reprends doucement confiance en l’humanité, une confiance qui nous a été retirée au cours des deux derniers mois », a-t-elle écrit.

« Wow … juste … wow. Je ne peux pas croire les centaines de messages qui remplissent ma boîte de réception en faveur de Sophia et encore plus, je ne peux pas croire combien d’autres personnes traversent tout cela à un si jeune âge. […[ Cela devient tellement plus important que je ne l’imaginais et ce n’est pas juste pour Sophia mais pour tous ceux qui ont vécu cela et ceux qui ont trop peur de raconter leur histoire », a ajouté Carrie dans une autre publication.
Source: LAD Bible
Crédit Photo: Capture d’écran




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments