Un vétérinaire met en garde contre une nouvelle infection qui se répand chez les chiens et les humains



Un vétérinaire met en garde contre une nouvelle infection qui se répand chez les chiens et les humains

Les infections sont un état que quasiment tous les êtres vivants expérimentent à un moment ou un autre. Mais certaines sont particulières, de par le fait qu’elles se créent suite à une interaction avec une autre créature qui en profite pour tenir le rôle de parasite et profiter du corps de son hôte soit pour se nourrir, pour procréer ou pour pondre ses œufs.

Une vidéo alarmante qui a fait le tour d’internet

Un clip viral récemment en circulation fournissant un aperçu terrifiant d’une infection qui cause beaucoup de douleur et d’inconfort chez les chiens et les humains. La vidéo montre un vétérinaire traitant un chien qui été touché par une infection peu ordinaire, car suite à cette dernière des dizaines d’asticots ont fait des trous dans sa peau et se sont abrités en dessous. Cette vidéo choquante a depuis été partagée des centaines de milliers de fois et le fait que la peau du chien soit rasée a fait que son contenu soit davantage explicite et cru.

Les spectateurs ont donc une vue claire sur la peau rasée du chien pendant que les asticots sont expulsés par le vétérinaire. Tandis que l’animal semblait heureux d’en avoir été débarrassé, un certain nombre de questions ont été soulevées. La vidéo a d’ailleurs été filmée en Gambie, en Afrique. Les asticots en question sont en fait le sous-produit d’une infection connue sous le nom de myiase et, même si elle ne dure que trois à cinq jours, elle ne laisse pas le moindre répit à ceux qui en souffrent et les privent totalement de leur tranquillité.

C’est quoi la myiase cutanée ?

Cette infection est une dermatose parasitaire causée par des mouches parasites, dans le cas présent, il s’agit des mouches de la mangue. C’est un processus appelé « myiase » selon lequel ces mouches pondent des larves dans la peau de l’être vivant en question, ces dernières peuvent même parfois être ingérées de manière accidentelle. Ce type d’infection est très communément contracté dans des parties spécifiques d’Afrique et d’Amérique du sud. L’apparence des larves est semblable à celle de petits vers en raison de leur couleur blanche et de leur forme allongée.

La peau sert donc d’incubateur et les chiens subsahariens sont particulièrement sensibles à un tel phénomène. Une fois que les larves se sont frayées un chemin dans la peau de leur victime, un vétérinaire se doit d’intervenir rapidement afin de les enlever. Alors que peut-on faire pour empêcher cette infection de se produire à l’avenir ?

Ce qu’il faut faire pour s’en protéger et s’en débarrasser
Pour commencer, les propriétaires d’animaux de compagnie doivent être pleinement conscients de l’hygiène de leur animal à tout moment. Avez-vous un chien qui aime se rouler dans les buissons ou la saleté ? Si oui, alors vous devez vérifier sa peau pour repérer le moindre signe d’infestation et rester proactif est définitivement dans votre intérêt.

La meilleure technique pour se débarrasser de ces infestations une fois qu’elles sont survenues est de les éclater de la même manière que vous le feriez pour un bouton. Si vous habitez dans une région où l’on trouve cette espèce particulière de mouches, il est très important que les propriétaires d’animaux domestiques restent donc vigilants. Ils pourraient tout autant y être exposés s’ils ne font pas suffisamment attention.

Pour se prémunir de cette infection, il est recommandé d’éviter les endroits où les mouches prolifères comme les zones polluées par les excréments et ne pas s’étendre sur le sol dans les pays où la myiase sévit le plus comme les pays d’Afrique intertropicale et ceux du sud de l’Amérique.

Afin d’avoir un aperçu plus concret de ce que représente une telle infection, nous vous invitons à regarder la vidéo suivante pour que vous voyiez l’ampleur que peut prendre ce problème avant qu’il ne soit trop tard.

Source: santeplusMag




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments