“Va te faire foutre avec ton 17 novembre”



“Va te faire foutre avec ton 17 novembre”

Vous l’aurez compris l’augmentation du prix du carburant a mis très en colère une grande partie des français, il y en a pourtant qui acceptent cette hausse parce qu’elle nécessaire pour qu’on bascule vers une véritable transition génétique comme ce père de famille qui a poussé un coup de gueule sur Facebook qui est devenu rapidement très viral.

C’est la chaîne de télévision BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui va à contre-courant de tout ce qu’on entend en ce moment sur l’augmentation du prix du carburant. En effet, un père de famille a passé un coup de gueule sur Facebook de famille qui préfère l’environnement au prix du diesel et son témoignage est en train de faire le tour du web. L’homme a l’air vraiment énervé de l’état de la planète et de voir qu’encore une fois tout le monde s’en fout et préfère voir les conséquences sur leur portefeuille au lieu de se demander quelle planète ils vont léguer à leurs enfants.

Dans son témoignage, le père de famille qui semble bien au courant de l’actualité évoque de nombreux sujets comme le fait qu’en 40 ans 60% des espèces animales ont disparu. Il aborde également l’arrivée de l’extrême droite au Brésil, les migrants et surtout l’immobilisme collectif lorsqu’il s’agit de faire un geste pour sauver notre planète. Il s’agit donc d’un véritable ras le bol, d’un coup de gueule dans les règles de l’art et on espère que cela va avoir le mérite d’interpeller certaines personnes à ce sujet puisqu’on le rappelle l’augmentation du carburant est faite pour des raisons environnementales et faciliter la transition vers une économie verte.

On vous laisse l’intégralité de la publication Facebook de ce père de famille, mais on préfère vous prévenir, le langage utilisé peut être un peu vulgaire par moment. À noter le que cette publication a été partagée plus de 55 000 fois. Une chose est certaine, il ne participera au « Blocage du 17 novembre ».

« Pauvre France… Je mate une vidéo de WWF qui explique qu’on a dézingué 60% des espèces animales en 40 ans à côté de mon fils qui tripe sur son bouquin ‘T’Choupi au Zoo » et je reçois une 126e invitation pour ce fameux « Blocage du 17 novembre ». Nos générations butent tout sur cette planète, mon fils ne verra pas la moitié des animaux du Zoo de T’Choupi dans 20 ans. Y’a plus de plastiques que de poissons dans nos océans. Nos politiques autorisent de liquider des forêts entières avec les animaux qui y vivent et les humains qui en vivent aux bénéfices de sociétés comme Total. Un français sur quatre galère en dessous du seuil de pauvreté. Des millions de gosse crèvent de faim au Yémen. Y’a surement un bateau avec une centaine de migrants qui est en train de couler en Méditerranée en ce moment même. On découvre des camps de concentration pour homo en Tchétchénie et pour des musulmans en Chine. Après Trump aux US, le plus grand pays d’Amérique du Sud vient d’élire un président raciste, homophobe et anti-environnement. Tout le monde beugle sans brancher un neurone quand Hulot démissionne du gouvernement en disant qu’il n’a pas de couille. Y’a pas une journée qui passe sans un tsunami, un tremblement de terre ou un ouragan. Et y’a pas un seul blocage de la planète pour ça. Pas un. Charbon, pétrole, gaz naturel… On suce les énergies fossiles de notre planète jusqu’à la moelle depuis des années alors que des scientifiques et associations environnementales n’arrêtent pas de nous dire « on fonce dans le mur les gars ». Et toi là, toi ça te « révolte » de payer ton litre de diesel plus cher qu’avant…? Et parce que tu payes ton diesel plus cher tu veux nous bloquer le pays…? Mais t’as absolument rien compris mon gars sérieux. En gros, je te fais un dessin, ce « Blocage du 17 novembre » est aussi stupide que si les parents des gamins handicapés par le glyphosate Mosanto manifestaient dans la rue contre l’augmentation du prix des produits Bayer. Donc non je ne bloquerai kedal le 17 novembre et oui je m’en branle de payer mon essayer plus cher ».

Il s’agit donc d’un témoignage qui va dans le sens de l’opinion du gouvernement qui n’a de toute façon pas prévu de faire marche arrière dans sa stratégie environnementale. D’ailleurs, le ministre de l’économie Bruno Le Maire a confirmé sur BFM TV que le gouvernement ne reculerait sous aucun prétexte parce que le temps presse pour effectuer la transition de notre économie vers une économie verte. Il n’est pas le premier ministre a avoir confirmé que le gouvernement ne ferait pas marche arrière dans sa volonté d’augmenter les taxes sur les carburants au 1er janvier prochain. En effet, il y a quelques jours c’était le Ministre de l’Environnement François de Rugy l’avait affirmé devant les députés de l’Assemblée nationale.

Source: BFM TV
Crédit Photo: iStock




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments