Avoir une soeur bavarde est un antidépresseur naturel



Avoir une soeur bavarde est un antidépresseur naturel

Votre soeur parle tout le temps? Au lieu de prier pour qu’elle se taise (ou de lui dire directement), exprimez-lui votre gratitude!

Car selon une étude américaine, avoir une sœur bavarde serait en effet un antidépresseur naturel!

Il a déjà été démontré que le fait d’avoir une soeur rendrait plus heureux. En 2009, une étude irlandaise nous apprenait que les personnes ayant vécu avec au moins une sœur pendant leur enfance seraient plus « aptes au bonheur » que les autres dans leur avenir.

source: Adobe Stock

Cette étude, menée par le professeur de psychologie Tony Cassidy de l’Université d’Ulster, en Irlande du Nord, avait analysé 571 jeunes adultes âgés de 17 à 25 ans ayant été interrogés sur la composition de leur famille et sur leur bien-être émotionnel

On avait alors constaté que les gens ayant grandi avec au moins une sœur sont généralement les plus heureux.

« Les sœurs encouragent visiblement plus à la communication et à la cohésion dans les familles. Et l’expression des émotions est fondamentale pour une bonne santé psychologique », avait expliqué le docteur Cassidy. Ce dernier a aussi constaté que « les femmes ayant des sœurs tendent à être plus indépendantes et plus accomplies ». En ce qui concerne les hommes, les chercheurs en ont conclu que ceux d’entre eux qui avaient grandi avec une soeur avaient plus de facilité à communiquer avec les femmes. Ce sont ceux qui n’avaient que des frères qui obtenaient les résultats les plus faibles concernant leur niveau de bien-être.

source: Adobe Stock

Une nouvelle étude américaine, publiée dans le Journal of Family Psychology est venue bonifier les résultats précédents.

Avoir une soeur serait donc bel et bien la clé du bonheur. Une soeur peut augmenter la confiance en soi et améliorer la santé mentale de sa fratrie!

Les chercheurs de l’Université Brigham Young ont notamment découvert qu’une soeur peut protéger ses proches des sentiments de solitude ou de peur.

Selon Alex Jenson, professeur à l’université américaine Brigham Young, les soeurs aident à développer d’importantes compétences sociales comme la communication ou la négociation. « Ce que l’on sait c’est qu’elles possèdent un rôle positif sur notre santé mentale. Même plus tard dans la vie, c’est aussi elles qui maintiennent le contact familial », explique le chercheur.

La même étude affirme qu’avoir une soeur fait de nous une meilleure personne grâce aux valeurs qu’elle nous transmet comme l’amour, la compassion et l’altruisme.

Mais ce n’est pas tout! Votre soeur vous ferait encore plus de bien… si elle est bavarde!

source: Adobe Stock

Laura Padilla-Walker, professeure à l’Université Brigham Young, affirme en effet qu’une sœur qui parle beaucoup aurait un effet antidépresseur sur les membres de sa famille!

C’est le moment d’appeler votre soeur pour un petit café!

Avez0vous une soeur? Parle-t-elle beaucoup? Êtes-vous en accord avec ces études?

Source: Au féminin
Crédit Photo: Adobe Stock




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments