SELON UNE ÉTUDE DE LA NASA, VOICI LES 18 PLANTES D’INTÉRIEUR LES PLUS DÉPOLLUANTES.



SELON UNE ÉTUDE DE LA NASA, VOICI LES 18 PLANTES D’INTÉRIEUR LES PLUS DÉPOLLUANTES.

 La Nasa avait fait une étude en 1989 qui vient tout juste de refaire surface sur les réseaux sociaux.

Cette étude vous démontre les 18 plantes d’intérieur les plus dépolluantes.     

Cinq polluants ont aussi été ciblés par la Nasa pour analyser l’efficacité de ces plantes dépolluantes d’intérieur, parmi lesquels :

LE TRICHLOROETHYLENE.

Il s’agit d’un contaminant émergeant qui représente une forte problématique pour l’environnement ainsi que la faune et même l’humain. Il peut se retrouver dans les cartouches d’encre, les adhésifs, les peintures et les dissolvants.

Symptômes associés (exposition courte) : excitation, vertiges, mal de dents et nausées.

LE FORMALDEHYDE

Il se retrouve dans les sachets, le papier, les nappes de table et plus généralement dans tous les matériaux synthétiques.

Symptômes associés (exposition courte) : irritation nasale, de la bouche et une douleur intense au niveau de la gorge

LE BENZÈNE

Il est cancérogène et se retrouve régulièrement dans la fumée de tabac, la peinture, les lubrifiants, les pesticides, les détergents et plus généralement des produits ménagers.

Symptômes associés (exposition courte) : irritation des yeux, somnolences, augmentation du risque cardiaque, mal de dents et de la confusion.

L’AMMONIAC

On le trouve dans les nettoyants pour les vitres et des fertilisants.

Symptômes associés : Toux et gorge irritée.

LE XYLÈNE

Comme le benzène, on peut le trouver dans la fumée de tabac et la peinture. Il peut aussi se retrouver dans les vapeurs d’échappements de voiture.

Il a un effet nocif direct sur la santé et plus particulièrement sur le cerveau.

Symptômes associés : irritation possible de la peau, de la gorge, du nez, de l’estomac et des yeux. Il peut également causer des pertes de mémoire, des altérations du fonctionnement du foie et des reins.

CRÉDIT PHOTO: FACEBOOK



Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments