Les scientifiques conseillent tous ceux qui utilisent ceci pour se laver de lire cet article



Les scientifiques conseillent tous ceux qui utilisent ceci pour se laver de lire cet article

 Prendre soin de sa peau est essentielle pour maintenir son élasticité, sa souplesse et son apparence jeune. Parmi les techniques utilisées pour nettoyer la peau et la rendre plus douce ; il y a l’exfoliation ou le gommage. Cette méthode qui permet de se débarrasser des cellules de peau mortes pour un rendu très lisse, peut être réalisée grâce à des produits naturels, cosmétiques ou en utilisant un gant de gommage. Le loofah, notamment, est très prisé pour ces fins. Seulement, les scientifiques déconseillent son utilisation. Explications.

L’exfoliation est une étape indispensable pour obtenir une peau lisse et nette. Il s’agit d’une technique qui permet l’élimination des cellules de peaux mortes qui se trouvent à la surface de l’épiderme. Pour le visage, comme pour le corps l’exfoliation permet à la peau de respirer en la débarrassant des impuretés et la rend plus douce et plus lisse. En exfoliant sa peau, on facilite aussi l’absorption des soins, masques et crèmes hydratantes appliqués sur la peau qui en bénéficiera beaucoup mieux.

La façon la plus courante pour exfolier la peau est le gommage. Cette méthode d’exfoliation peut se faire à l’aide de produits gommants naturels ou industriels, lesquels renferment des particules avec des propriétés abrasives, pour nettoyer les pores encombrés. La peau est ainsi nettoyée en profondeur, ce qui aide à prévenir les comédons.

Mais les bienfaits du gommage ne s’arrêtent pas là. Ce soin permet aussi d’activer la microcirculation en stimulant les petits vaisseaux sanguins du corps et du visage, ce qui favorise la régénération cellulaire.La peau devient donc plus ferme et plus tonique.

Outre les produits gommants, il est aussi possible de faire des gommages avec des gants de toilette. Le loofah, notamment, est un gant fabriqué à base de fibres 100% végétales, pour un gommage économique et écolo !

Qu’est-ce que le loofah ? 

Il s’agit en réalité d’un fruit, cousin du concombre, que l’on fait sécher pour faire une sorte d’éponge. Une éponge biodégradable, écologique et qui donne des résultats très satisfaisants. En effet, le loofah possède un pouvoir exfoliant très efficace ; il gomme, stimule les cellules de la peau et active la circulation.

Pour s’en servir, il est important de l’humidifier pour que le gant loofah devienne plus souple. Vous pouvez aussi y ajouter un gel douche ou un savon naturel, pour faciliter son glissement sur la peau. Le loofah peut être utilisé sur l’ensemble du corps et aussi sur le visage, à une fréquence d’une ou deux fois par semaine.
Cependant, aussi bénéfique puisse-il être pour la peau, le gant loofah peut présenter quelques dangers !

Le loofah, un nid à bactéries :

Les scientifiques et dermatologistes, affirment que le gant loofah peut contenir de nombreuses bactéries. D’après une étude publiée dans le Journal of Clinical Microbiology, après utilisation, le gant loofah retient les cellules de peau mortes ainsi que les impuretés éliminées de la peau.Mais ce n’est pas là le seul souci. Beaucoup de gens ont l’habitude d’accrocher le gant loofah dans leur salle de bain. Cette pièce est connue pour être un espace humide et par conséquent un environnement propice à la prolifération des bactéries et germes pathogènes dans le gant loofah.

Pire, si vous utilisez un gant loofah, après un rasage récent, les bactéries contenues dans ce dernier, peuvent se nicher dans les petites coupures, ce qui augmente les risques d’infections.Selon, le docteur Heidi Waldorf,  du Mount Sinai Medical Center à New York, ces infections peuvent se manifester sous forme de folliculite ou d’impetigo.

Toujours selon l’étude, le gant loofah peut abriter des bactéries de type acinetobacter, qui peut causer des infections des plaies, le furoncle ainsi que la conjonctivite. Ce gant peut aussi renfermer des champignons ou levures de types Candida Albicans.

Voilà pourquoi, les scientifiques déconseillent l’utilisation du gant loofah pour éviter les conséquences que cela peut avoir sur la santé. Mais si vous êtes un adepte de l’exfoliation et du gommage, vous devez en prendre bien soin pour prévenir les infections.

Comment bien entretenir un gant loofah ?

Pour profiter au mieux des bienfaits du gant loofah et préserver sa peau, il est très important de l’entretenir. Voici quelques conseils à suivre :

  • Utilisez un gant fait de matières naturelles et non synthétiques
  • Veillez à rincer le loofah à l’eau chaude et à le sécher correctement après chaque usage
  • Ne l’accrochez pas dans la salle de bain, placez-le plutôt dans un endroit sec
  • Changez le gant tous les 3 à 4 semaines
  • N’utilisez jamais le gant loofah de quelqu’un d’autre et ne partagez bien sûr pas le vôtre non plus



Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments