Saviez-vous que les anthocyanines existants dans certains fruits peuvent réduire le risque de plusieurs maladies chroniques ?



Saviez-vous que les anthocyanines existants dans certains fruits peuvent réduire le risque de plusieurs maladies chroniques ?

Les anthocyanes sont un groupe de pigments végétaux naturels trouvés dans des fruits et des légumes colorés de façon vivace (rouge, orange, violet, bleu). Produite dans des plantes pour se prémunir les fruits contre les actions des hautes températures, la sécheresse, la lumière ultraviolette, les infections…, ces flavonoïdes peuvent également offrir d’importants avantages pour la santé humaine.

Les scientifiques accordent à aux anthocyanines une multitude de bienfaits pour la santé humaine, cela inclue notamment les propriétés antioxydantes, antimicrobiennes, anti-tumorales, anti-inflammatoires, hypolipidémiantes et neuroprotectives… Découvrez dans cet article, les avantages que peut avoir la consommation de fruits et légumes renfermant ce composé.

1. Les anthocyanines aident à combattre l’obésité :

Selon le Center for Disease Control and Prevention (CDC), deux Américains sur trois sont en surpoids ou obèses. Non seulement l’excès de poids augmente l’inflammation et le vieillissement cellulaire, mais il augmente aussi le risque de maladie cardiaque, de diabète, d’hypertension artérielle, d’arthrite et de certains cancers.

Les anthocyanines augmentent l’activité de certains gènes appelés PPAR (ou Peroxysome proliferator-activated receptor alpha), ceux-ci aident le corps à utiliser des sucres et des graisses et les empêche de s’accumuler dans le sang. Ils augmentent également la production de l’hormone anti-obésité adiponectine.

Lorsque les souris nourries de diètes riches en graisse ont également reçu des extraits d’anthocyanines, les chercheurs ont constaté que les polyphénols empêchaient l’obésité et la dyslipidémie, ou des niveaux anormaux de graisses dans le sang.  Ce qui rend ces composés utiles pour combattre le surpoids et l’obésité.

2. anthocyanines ont des effets puissants contre les maladies cardiovasculaires :

Les anthocyanines augmentent la disponibilité de l’oxyde nitrique bénéfique, tout en réduisant la «coulabilité» des plaquettes sanguines, ce qui contribue à prévenir l’athérosclérose et à inhiber la formation de caillots dans le sang.

De plus, Ils contribuent également à réduire la tension artérielle et à protéger la structure et le fonctionnement des vaisseaux sanguins délicats, réduisant ainsi la perméabilité capillaire et la fragilité. En outre, les anthocyanines augmentent les taux de cholestérol HDL bénéfique tout en réduisant les niveaux de cholestérol LDL nuisible.

Les études épidémiologiques ont clairement montré les avantages pour la santé des régimes riches en anthocyanes. Dans une étude de référence connue sous le nom de Health Professionals Follow-Up Study, 43 880 hommes en bonne santé ont été suivis pendant 24 ans. Les chercheurs ont constaté que l’augmentation de l’apport anthocyanique pourrait empêcher près de 1 homme sur 5 d’avoir une crise cardiaque.

3. Les anthocyanines peuvent aider à prévenir la maladie d’Alzheimer et de Parkinson :

Les anthocyanes inhibent les maladies neurologiques en inhibant la formation de protéines bêta-amyloïdes, une substance associée à la maladie d’Alzheimer. Ils améliorent également la communication cellulaire neuronale, améliorent le flux sanguin vers le cerveau et protègent les mitochondries du cerveau du stress oxydatif. En outre, ils réduisent l’excitotoxicité qui est également associée à la maladie d’Alzheimer.

Dans une étude récente, les souris ont été traitées pendant sept jours avec des anthocyanines, puis ont donné des substances pro-inflammatoires du genre qui produisent des changements similaires à ceux observés dans la maladie d’Alzheimer. Les souris traitées à l’anthocyanine présentaient beaucoup moins de stress oxydatif et d’inflammation dans leur cerveau par rapport aux souris qui n’avaient pas reçu d’anthocyanines.

4. L’effet anticancéreux des anthocyanines :

En activant des enzymes détoxifiantes spéciales, les anthocyanines aident à métaboliser les cancérogènes. Ils agissent également de manière agressive contre le cancer en empêchant la prolifération des cellules cancéreuses, en induisant l’apoptose (ou le suicide cellulaire du cancer) et en inhibant la formation de nouveaux vaisseaux sanguins qui nourrissent la croissance tumorale.

Comment augmenter son apport en anthocyanines :

Les mûres, les myrtilles, les framboises, les myrtilles et les fraises sont de riches sources d’anthocyanines. Si vous n’êtes pas un aficionado des baies, n’oubliez pas que les anthocyanines peuvent également être trouvées en bonne quantité dans le chou rouge, les prunes noires, les raisins Concord, les cerises noires, les patates douces pourpres et le maïs violet.

source:astucesnaturelles




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments