Comment remédier à la seule erreur que la plupart des gens font lors de la cuisson de l’ail



Comment remédier à la seule erreur que la plupart des gens font lors de la cuisson de l’ail

L’ail n’est pas seulement un aliment, il est très certainement une légende à part entière.

De l’ail a été trouvé dans les pyramides d’Egypte et l’ail est même mentionné dans la Bible. Hippocrate, le père de la médecine occidentale, en prescrivait régulièrement, et il était donné aux premiers athlètes olympiques de la Grèce antique pour améliorer leurs performances.

L’ail a plus de pouvoirs que vous ne le pensez.

La recherche moderne confirme ce que les anciens guérisseurs et herboristes savaient intuitivement: que l’ail est une arme puissante dans la lutte contre la maladie. Une étude de 1999 par S. et D. Ankri Mirelman montre qu’un composé appelé allicine au sein de l’ail est responsable de son activité antimicrobienne, antivirale, et antiparasitaire. L’ail s’est aussi montré capable de lutter contre les souches de E. coli résistantes aux médicaments et pourrait combattre certains superbactéries résistantes aux antibiotiques.

L’allicine n’est pas réellement dans l’ail. Un composé, l’alliine, et une enzyme, l’alliinase font partie des cellules d’une gousse d’ail. Elles sont séparées, cependant, lorsque les parois cellulaires sont rompues, elles se rencontrent et forment l’allicine toute-puissante…

garlicpress

Ainsi, lorsque vous cuisinez à la maison, vous voulez être sûr de rompre les parois cellulaires dans les gousses d’ail en utilisant votre méthode préférée. Mais ne jetez pas l’Allium sativum hachée directement dans votre casserole ou votre poêlle. Il s’avère que la chaleur neutralise les avantages pour la santé fournis par l’allicine.

Une étude de 2001 par K. Song et J.A. Milner a montré que chauffer ou bouillir l’ail écrasé détruit l’activité de l’enzyme alliinase. Cependant, la plupart des plats font appel à l’ail cuit plutôt que cru.

Afin de préserver certaines des propriétés curatives de l’allicine, de nombreux scientifiques suggèrent de hacher ou de couper en dés votre ail, puis laisser reposer pendant dix minutes pour laisser l’alliinase faire son travail et former autant d’allicine que possible avant qu’elle ne soit neutralisée par la chaleur. Alors la prochaine fois que vous cuisinez, veillez à émincer l’ail en premier, puis laisser reposer. Lorsque le reste de vos ingrédients sont prêts, les gousses écrasées auront beaucoup d’allicine se déplaçant dans leurs cellules.

Source: sante-nutrition.org




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments