Les myopes pourraient bientôt ne plus porter de lunettes grâce à des gouttes oculaires



Les myopes pourraient bientôt ne plus porter de lunettes grâce à des gouttes oculaires

Grâce au travail de chercheurs en ophtalmologie israéliens, les personnes myopes ou hypermétropes pourraient ne plus avoir besoin de lunettes, rapporte « Ouest-France ». Par 6Medias

Les myopes pourraient bientôt ne plus porter de lunettes grâce à des gouttes oculaires

Il pourrait s’agir d’une véritable révolution ! Une équipe d’ophtalmologistes du Centre médical Shaare Zedek et de l’Institut de nanotechnologie et de matériaux avancés de l’université Bar-Ilan, en Israël, est parvenue à mettre au point des gouttes oculaires qui seraient capables de remplacer les lunettes, selon les informations de Ouest-France. En effet, ces gouttes auraient la capacité de réparer les cornées et d’améliorer à court et long terme des personnes souffrant de myopie, d’hypermétropie et autres complications de la vue. Pour l’instant, les essais cliniques ont seulement été réalisés sur des cochons, mais les résultats sont très encourageants.

Vers la fin des lentilles multifocales ?
Ce sont les nanoparticules, appelées « nanodrops » – une méthode qui consiste à introduire goutte à goutte une solution médicamenteuse dans l’œil –,qui pourraient grandement transformer les traitements ophtalmologiques et optométriques, selon le Dr David Smadja, qui a mené la recherche. L’expérience, qui a été menée sur des cochons durant deux ans, a permis de montrer que, à force de nettoyer le conduit naturel de l’œil, la correction de la vue concernant la myopie et l’hypermétropie s’est grandement améliorée.

Toujours selon le Dr David Smadja, ces « nanodrops » pourraient être une alternative aux lentilles multifocales et ainsi permettre aux gens de pouvoir voir des objets placés à différentes distances. Pour l’instant, aucune information concernant la fréquence à laquelle les gouttes doivent être appliquées dans l’œil n’a été donnée. Mais des tests sur l’homme devraient être réalisés dans le courant de l’année, le temps de s’assurer que la solution n’est pas toxique pour lui.

La nanotechnologie déjà jugée efficace
La nanotechnologie a déjà été étudiée par une équipe britannique. En effet, des chercheurs de l’Institut d’ophtalmologie UCL, basé à Londres, ont découvert que, grâce à des nanoparticules, des gouttes oculaires permettent de lutter contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Déjà testées sur des patients, ces gouttes ont été jugées efficaces.




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments