Une mère bat son fils de 2 ans à mort avec une ceinture cloutée.



Une mère bat son fils de 2 ans à mort avec une ceinture cloutée.

Un mère qui a tué son enfant en le battant à mort à l’aide d’une ceinture parce qu’il avait fait pipi au lit a été condamné à une peine d’emprisonnement de 40 ans.

La mère nommée Katrina Shangreaux a admis avoir lancé son fils de 2 ans sur le sol avant de le frapper à la tête et à l’estomac.

La femme de 30 ans qui est originaire du Dakota du Sud a soudainement perdu les pédales en découvrant que son fils Kylen avait mouillé son lit.

L’horrible incident s’était produit le 28 juillet 2016.

Selon ce qui a été entendu en cour, la mère serait devenu furieuse lorsque son fils lui aurait jeté un « certain regard ».

La femme aurait aussi admis être devenue très furieuse lorsque son fils l’a appelé « Angie », le nom d’une tante du côté de son père qui avait obtenu la garde de l’enfant quelques semaines avant le décès de l’enfant.

L’attaque cruelle de la mère a causé de graves blessures au cerveau de l’enfant.

a-8
De plus, les examens médicaux auront démontré que des traces de brûlures de cigarette étaient présentes sur le corps du garçon. Sinon, les médecins ont aussi observé que les organes génitaux du bébé avaient été mutilés.

Sangreaux a donc décidé de plaider coupable pour meurtre au second degré et elle a écopé d’une sentence de 40 ans de prison.

Le procès entourant ce drame aura permis de savoir qu’au moment de poser ces gestes inhumains, la mère rencontrait des difficultés avec l’alcool et les médicaments.

Shangreaux est la mère de cinq enfants et elle a expliqué au juge que le drame s’était produit lors d’une journée « où tout allait mal ».

La mère a plaidé devant le juge qu’elle regrettait énormément les gestes qu’elle avait posés et qu’il y pensait sans arrêt chaque jour de sa vie.

Toutefois, les paroles de la mère n’ont visiblement pas affecté le juge qui a tenu à souligner qu’il s’agissait là d’un crime horrible et dépravé.
a-
L’enquête aura révélé que suite à la mort du bébé, Shangreaux et sa mère auraient pris le soin de nettoyer les taches de sang et d’excréments avant d’appeler la police.

Au moment d’appeler les secours, les deux femmes auraient raconté que l’enfant s’était étouffé en mangeant une pomme.

Le procès de la mère de Shangreaux se tiendra en novembre prochain. La grand-mère du bébé décédé devra faire face à des accusations de complicité et d’entrave à une enquête policière. La grand-mère a annoncé qu’elle comptait plaider non-coupable.

Source: Mirror
Crédit Photo: Courtoisie




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments