Un homme meurt d’une infestation de larves dans son cerveau après avoir mangé de la viande mal cuite



Un homme meurt d’une infestation de larves dans son cerveau après avoir mangé de la viande mal cuite

Une bonne cuisson aurait pu éviter ce drame. Cet homme est mort après avoir consommé de la viande de porc mal cuite. Ce repas aurait causé l’apparition d’un parasite dans son cerveau. Le jeune homme a été pris de convulsions avant d’avoir été transporté aux urgences. Cette histoire funeste a été relayée par nos confrères du Daily Mail et de Mirror.

La bonne cuisson de la viande permet d’éliminer les bactéries ou parasites qui pourraient être fatales pour notre pronostic vital. Ce jeune de 18 ans a malheureusement fait les frais d’un parasite qui a gagné son cerveau suite à la consommation de viande de porc mal cuite. Une mort dramatique qui a frappé un jeune homme à la fleur de l’âge.

Originaire d’Inde, le jeune homme a immédiatement été conduit à l’hôpital suite à des convulsions qui ont provoqué une perte de conscience. Selon les IRM, son cerveau aurait été atteint par des kystes et une neurocysticercose, une maladie répandue dans les pays à faible revenu ou revenu intermédiaire selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Cette infection parasitaire serait le résultat du ténia du porc. Cette maladie est favorisée quand les parasites dans la viande de porc mal cuite envahissent le système nerveux central. L’un de ses symptômes sont les convulsions épileptiques. Les médecins ont tenté de sauver le jeune homme mais il est décédé deux semaines plus tard.

Convulsions
Ce cas tragique a été relaté en détails par le Journal Médical de la Nouvelle Angleterre par le docteur Nishanth Dev qui s’est occupé de ce jeune patient. Ce dernier a été transféré à l’ESIC Medical College après avoir subi trois convulsions qui lui ont valu de perdre connaissance. Ces convulsions peuvent amener le malade à être dans un état de confusion pendant quelques jours voire quelques semaines. Le patient se plaignait régulièrement de douleurs à l’aine, à l’œil et au testicule droit. Suite aux IRM, les médecins ont observé la présence de kystes sur son cortex cérébral, la partie responsable d’analyser les informations au travers des cinq sens. Des lésions ont également été remarquées sur le tronc cérébral, qui est à la base de cet organe vital et est responsable de la transmission de messages entre ce dernier et les autres membres du corps. D’autres kystes ont été trouvés dans son cervelet, la partie derrière le cerveau qui contrôle les mouvements volontaires, la posture et le langage.

Interactions médicamenteuses
La neurocysticercose survient lorsque le ténia envahit les tissus intestinaux jusqu’à se retrouver dans le cerveau, les muscles, la peau et les yeux. Suite à ce diagnostic, les médecins ont décidé de ne pas procéder au traitement pour lutter contre l’installation des parasites qui pourrait empirer l’inflammation des kystes déjà présents dans son cerveau. Ce traitement pourrait également provoquer un œdème cérébral et une cécité. Les médecins ont alors administré au jeune homme des anti-inflammatoires qui sont régulièrement utilisés dans les cas d’allergies, d’arthrose et de psoriaris. Des antiépileptiques ont également été employés pour le traitement de cette maladie, sans grand succès.

Qu’est-ce que la neurocysticercose ?

Selon le Centre pour la Prévention et le Contrôle des Maladies, la neurocysticercose est une infection parasitaire due au Taenia Solium, à l’origine de kystes larvaires présents dans la viande de porc infectée. Cette maladie se développe suite à la consommation de porc infecté et mal cuit. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a classé la neurocysticercose comme l’une des principales causes d’épilepsie dans le monde. Pour prévenir cette maladie, il est recommandé de se laver les mains aussi souvent que possible et de faire très attention à la qualité et à la cuisson des viandes.

Source: santeplusMag




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments