Un gilet jaune devra purger 15 mois en prison.



Un gilet jaune devra purger 15 mois en prison.

Décidément les gilets jaunes ont mauvaise presse dernièrement et ce n’est pas cette dernière nouvelle qui va faire remonter leur côte de popularité. En effet, un membre du mouvement des gilets jaunes vient de prendre 15 ans de prison ferme pour avoir donné un coup de poing à un chauffeur routier.

C’est le quotidien 20 minutes qui rapporte cette nouvelle qui va en faire sourire plus d’un et qui va constituer un argument de plus pour tous ceux qui sont hostiles au mouvement des gilets jaunes. En effet, un membre du mouvement des gilets jaunes vient d’être condamné à 15 ans de prison ferme pour avoir donné un coup de poing à un chauffeur routier. Une attitude déplorable pour un mouvement qui s’est toujours dit pacifique et le moins que l’on puisse dire c’est que cette histoire va porter préjudice au mouvement.

D’après les informations de 20 minutes, cette histoire s’est déroulée le 22 novembre soit cinq jours après le début du grand blocage national du samedi 17 novembre. Toujours selon les sources du quotidien, l’agression se serait produite aux alentours de 7h du matin aux abords d’un rond-point aux portes du petit village de Bar-le-Duc dans la région de la Meuse.


Ce jour-là, un camionneur de 42 ans tente de franchir un barrage composé de plusieurs gilets jaunes explique 20 minutes. Malheureusement pour lui, il se prend un énorme coup de poing par un des gilets jaunes. Il ne s’agit pas de n’importe quel coup de poing parce qu’il a encore des marques au visage et sera incapable de travailler pour 45 jours au total. Autant dire que le gilet jaune en question, dont on ne connait pas l’identité, n’y est pas allé avec le dos de la cuillère.

Le Parisien explique que le gilet jaune qui a agressé le camionneur est âgé de 20 ans et qu’il justifie son geste par le fait que le camionneur l’aurait attaqué en premier, ce que ce dernier réfute catégoriquement. Au final, le gilet jaune écope de 15 mois de prison ferme et le mouvement auquel il est associé vient de perdre beaucoup en crédibilité.

Cette condamnation va peut être la goute d’eau qui fait déborder le vase puisque depuis le début du mouvement des gilets jaunes on compte deux morts et une centaine de blessés, ce qui est beaucoup trop pour un mouvement qui se dit non-violent. Un mouvement qui s’avère très désorganisé puisqu’il n’a pas vraiment de chef à sa tête et il est donc difficile pour le gouvernement ou les autorités d’avoir un interlocuteur précis pour régler le conflit.

Comme vous l’avez sans doute remarqué, les mobilisations des gilets jaunes à travers la France sont en baisse chaque jour et on se dirige tout doucement vers la fin du mouvement. La question que tout le monde se pose est de savoir à quoi cette mobilisation aura mené à part des dégâts matériels et humains. Alors qu’il était rempli de promesses à ses débuts, le mouvement des gilets jaunes a malheureusement sombré dans les méandres de la radicalisation et des revendications très floues.

Source: 20 minutes
Crédit Photo: Capture d’écran vidéo Youtube




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments