La fièvre scarlatine est de retour ! Surveillez ces symptômes



La fièvre scarlatine est de retour ! Surveillez ces symptômes

Selon une étude publiée récemment dans le journal The Lancet Infectious Diseases, la scarlatine est en augmentation en Angleterre et en Asie de l’Est. Les écoles primaires à travers la Grande-Bretagne sont touchées par la maladie contagieuse et les épidémies ont fortement augmenté. Les chercheurs ont associé l’augmentation à une souche « super résistante et agressive ».

« Tandis que les taux actuels (en Angleterre) sont très proches de ceux du début des années 1900, l’ampleur de la récente recrudescence est plus grande que tout ce qui a été documenté lors du siècle dernier », a déclaré Theresa Lamagni, auteure de l’étude. « Alors que les notifications reçues jusqu’à présent pour 2017 suggèrent une légère diminution des chiffres, nous continuons de surveiller la situation de près … et les recherches se poursuivent pour étudier plus avant la hausse. »

Selon l’étude, la scarlatine a toujours été une cause commune de la mortalité infantile, mais elle a tendance à régresser tous les quatre à six ans.

En France et comme relayé par nos confrères de France 3 Normandie, cette maladie que l’on pensait bien contrôlée grâce aux antibiotiques, fait son retour dans le pays. D’ailleurs en 2016, 620 cas ont été enregistrés principalement dans les crèches et les écoles primaires, Mais comme elle est confondue avec d’autres maladies comme le souligne Dr Jérémie Brissard de SOS Médecin Caen, il est difficile de donner des chiffres exacts. Ces propos sont également partagés par Dr Christine Coquart et relayés par nos confrères de Top Santé. Elle explique cela par ce qui suit : comme la scarlatine n’est pas une maladie à déclaration obligatoire, il reste difficile d’avoir une idée très précise du nombre d’enfants affectés

Qu’est-ce que la Scarlatine ?
La scarlatine est une maladie bactérienne qui se développe chez certaines personnes atteintes d’angine streptococcique. Également connue sous le nom de fièvre écarlate, elle est caractérisée par une éruption rouge vif qui couvre la majeure partie du corps. La scarlatine est presque toujours accompagnée d’un mal de gorge et d’une forte fièvre.

Cette maladie est plus fréquente chez les enfants de 5 à 15 ans. Bien qu’elle fût autrefois considérée comme une maladie grave de l’enfance, les traitements aux antibiotiques la rendent moins menaçante. Néanmoins, si elle n’est pas traitée, elle peut entraîner des affections plus graves qui affectent le cœur, les reins et d’autres parties du corps.

Les signes et symptômes qui donnent son nom à la scarlatine sont les suivants :

· Éruption cutanée : Elle commence généralement sur le visage ou le cou et se propage au tronc, aux bras puis aux jambes. Si une pression est exercée sur la peau rougie, elle pâlira.

· Lignes rouges : Les plis de la peau autour de l’aine, des aisselles, des coudes, des genoux et du cou deviennent généralement d’un rouge plus foncé que l’éruption cutanée environnante.

· Visage rouge : Le visage peut paraître rouge avec un anneau pâle autour de la bouche.

· Langue de fraise : La langue a généralement l’air rouge et bosselée et elle est souvent recouverte d’unliquide blanc au début de la maladie.

Les éruptions cutanées et les rougeurs au visage et à la langue durent généralement environ une semaine. Une fois que ces signes et symptômes ont disparu, la peau touchée par l’éruption cutanée pèle souvent. Les autres signes et symptômes associés à la scarlatine comprennent :

· Fièvre de 38,3 ° C ou plus, souvent accompagnée de frissons

· Gorge rouge, parfois avec des taches blanches ou jaunâtres accompagnées de douleurs

· Difficulté à avaler

· Ganglions lymphatiques qui sont sensibles au toucher

· Nausées ou vomissements

· Mal de tête

Le traitement
La plupart des cas bénins de la scarlatine disparaissent en une semaine sans traitement. Cependant, le traitement est important, car il accélérera la récupération et réduira le risque de complications. Il implique normalement un traitement antibiotique oral de 10 jours, généralement de la pénicilline.

La fièvre disparaît généralement dans les 12 à 24 heures suivant la prise du premier antibiotique et les patients guérissent normalement 4 à 5 jours après le début du traitement.

La prévention
• Se laver les mains fréquemment : Selon les Centers for Disease Control and Prevention, se laver les mainsest l’un des moyens les plus efficaces de se protéger contre les maladies. Cela est particulièrement vrai pour les maladies bactériennes telles que la scarlatine.

• Ne pas partager les ustensiles et les effets personnels avec d’autres personnes : l’infection bactérienne à l’origine de la scarlatine peut être facilement contractée en utilisant les effets personnels d’un individu infecté.

· Se tenir à l’écart des personnes infectées par le streptocoque : évitez autant que possible les personnes atteintes d’autres formes d’infection à streptocoques, car elles pourraient également vous transmettre la bactérie et vous exposer au risque de fièvre scarlatine.

· Renforcer le système immunitaire : le rôle principal de votre système immunitaire est de lutter contre les maladies causées par une infection. Vous pouvez contribuer au maintien d’une fonction immunitaire adéquate en adoptant un régime alimentaire sain, en augmentant votre teneur en vitamine D grâce à l’exposition au soleil et à la consommation d’aliments qui la contiennent comme les œufs, les poissons gras et les champignons, et en vous assurant une bonne quantité de sommeil.

Source: santeplusMag




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments