Une étude montre que les enfants se comportent pire avec leur mère qu’avec quelqu’un d’autre



Une étude montre que les enfants se comportent pire avec leur mère qu’avec quelqu’un d’autre

Cette étude a été réalisée par le Département de psychologie de l’Université de Washington et a révélé que le comportement des enfants s’empire de 800% quand leur mère se trouve dans la même pièce. Ce pourcentage double donc et passe à 1 600% chez les enfants âgés de moins de dix ans.

L’étude a fait un suivi auprès des enfants de 500 familles sur leurs besoins personnels, leurs lamentations, leurs hurlements, leurs gestes violents, leurs besoins de faire l’idiot.
Le Dr KP Leibowitz, professeur de psychologie dans le domaine du mariage et de la famille, nous a donné un aperçu de l’étude.

« Nous avons constaté que les enfants âgés de huit mois pouvaient jouer gaiement, mais en voyant leur mère entrer dans une pièce, ils étaient à 99,9% plus susceptibles de se mettre à pleurer, de faire leurs besoins ou de faire l’objet de vouloir une attention immédiate. Concernant l’autre 0,1% c’était dû à de la malvoyance, mais une fois qu’ils entendaient la voix de leur mère, ils commençaient à lancer des objets en demandant des friandises, même lorsqu’’ils venaient de manger. Ce constat est vraiment fascinant. »

Paul Olsen, père de trois enfants et participant à l’étude, a été abasourdi du résultat. « Je me suis toujours demandé pourquoi, des fois, ma fille n’arrivait pas à accomplir quoi que ce soit. Elle est parfois littéralement en incapacité de faire son travail. Et cela peut aller très loin. »

La recherche a révélé que, même en utilisant des méthodes disciplinaires, 100% des enfants étaient plus réceptifs aux instructions qui étaient communiquées oralement à un niveau de voix normal en provenance de quelqu’un d’autre que de leur mère. Pour obtenir des résultats similaires de comportement, les femmes du groupe devaient faire entendre leur voix en criant sauvagement.

«Je n’ai pas eu besoin d’une étude pour savoir cela », a déclaré Lisa Powell dans sa première entrevue, une participante et mère de quatre enfants. « Mes enfants se comportent comme s’ils avaient la moitié de leur âge à la seconde où ils remarquent et sentent ma présence. C’est pour cela que maintenant je suis une alcoolique fonctionnelle », dit-elle avec une voix pâteuse le premier jour d’école.

Le Dr Leibowitz travaille sur un pulvérisateur pour masquer les phéromones naturelles de la mère, mais en attendant, il recommande aux familles d’investir dans une salle de bains verrouillable.

source:superastuces




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments