Etre parent au foyer est plus difficile qu’aller au travail d’après une étude



Etre parent au foyer est plus difficile qu’aller au travail d’après une étude

Nombreux sont ceux qui pensent que rester à la maison avec des jeunes enfants est plus facile et plus évident que d’aller travailler. Pour certains, le fait que des parents s’occupent d’enfants à la maison avant que ces derniers soient en âge d’aller à l’école s’apparenterait même à des vacances.

Etre parent au foyer est plus difficile qu’aller au travail d’après une étude

Cependant, une étude sur le sujet auprès de 1 500 parents au Royaume-Uni révèle que c’est le fait de travailler qui serait plus facile.

Selon cette étude, 31 % des nouveaux parents interrogés considèrent le fait de rester à la maison après la naissance d’un enfant pour s’en occuper comme beaucoup plus difficile que de retourner au travail.

L’étude a été menée par AVEENO BABY SKIN dans l’intention de réconforter les nouveaux parents et pour leur donner confiance en eux. Rebecca Bennett, experte de l’entreprise, explique : « Devenir parent est une expérience incroyable, mais nous comprenons que le fait d’entrer dans ce nouveau chapitre de la vie peut également entraîner beaucoup de stress et d’inquiétude. »

Etre parent au foyer est synonyme d’investissement total
Si les trois quarts des parents sondés considèrent que prendre soin d’un nourrisson à temps plein est une besogne laborieuse, c’est en grande partie parce que les besoins de celui-ci sont tels qu’ils nécessitent que le parent se consacre entièrement à lui et lui dédie tout son temps, ne s’organisant qu’en fonction de son enfant.

Rester à la maison avec un ou plusieurs enfants en bas-âge est un choix généralement dévalorisé par l’entourage, les amis ou la famille et est considéré la plupart du temps comme étant une situation assez confortable dont il ne faudrait pas se plaindre. Or, à l’instar de ce que clame la plupart des pères et des mères au foyer, cette activité ne se résume pas simplement à regarder la télé et à assister tranquillement au spectacle de son bébé qui grandit.

Cette décision peut certes comporter certains privilèges, mais demande en échange de grosses contreparties, un investissement total dans l’éducation de ses enfants et des sacrifices, des choses que les personnes ne réalisent le plus souvent qu’une fois devenues parents.

Voici, si vous projetez d’avoir des enfants et de rester à la maison pour vous occuper d’eux, ce qui changera dans votre vie et ce à quoi il faut s’attendre.

Ce que vous devez savoir sur la vie de parent au foyer
1. Les journées à la maison sont comme des journées de travail, sauf que c’est vous qui organisez vos tâches comme vous l’entendez parce que vous n’avez pas de patron. Par contre, vous n’aurez pratiquement pas de moments pour vous, vous aurez des choses à faire non-stop.

2. Vous devrez trouver un nouvel équilibre avec votre conjoint. Si vous vous partagiez auparavant les tâches, elles seront dorénavant plus distinctes avec un conjoint qui part au travail gagner de quoi faire vivre toute la famille, et l’autre qui est à la maison en s’occupant du foyer et des enfants.

3. Vous changerez sûrement de garde-robe. Si vous aviez l’habitude de vous habiller en costume ou tailleur et talons pour aller travailler, cela risque vite de changer et vous commencerez à privilégier les vêtements beaux, certes, mais pratiques et confortables.

4. Vous réaliserez que la perfection à la Bree Van De Kamp est un idéal pratiquement inatteignable. Si vous placez la barre aussi haute qu’elle, il est fort probable que vous abandonniez en peu de temps, car vous vous rendrez vite compte, à moins que vous soyez d’une organisation exceptionnelle et sans faille, que vous êtes incapable de vous occuper de tout en même temps.

5. Votre vie sociale en pâtira. Que vous considériez cela comme un point positif ou comme un manque, le fait de rester à la maison et de vous occuper de votre foyer ne vous procurera pas autant d’interactions sociales avec des adultes que lorsque vous vous rendiez au travail tous les jours.

6. Pour beaucoup de parents au foyer, cette expérience est un vrai et immense bonheur. Si de nombreux parents considèrent que le fait d’être parent au foyer d’un enfant en bas-âge est pénible et est loin d’être de tout repos, 48 % des personnes interrogées au cours de l’étude britannique ont toutefois décrit cela comme « l’expérience parfaite« . En restant au foyer, vous aurez la chance d’assister à la croissance de vos enfants et de partager beaucoup de moments précieux avec eux, et cela, quels que soient les mauvais côtés, n’a pas de prix.

Source: santeplusmag




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments