Emmanuel Macron est actuellement très fatigué, voici les conseils des experts pour retrouver la forme



Emmanuel Macron est actuellement très fatigué, voici les conseils des experts pour retrouver la forme

 Alors que les spéculations vont bon train sur l’état de fatigue du président français, nous nous rappelons qu’il est en fait un homme normal. En effet, nous sommes tous atteint par cette maladie saisonnière : la fatigue. Quand l’automne approche, que les jours raccourcissent, nous aimerions trainer plus longtemps au lit. Comment la combattre ? Nous vous donnons à vous et Emmanuel Macron pour passer ce cap.

Bien que le capital sommeil d’Emmanuel Macron ne compte que 4 petites heures par nuit, sa fatigue n’est pas seulement liée à sa charge de travail. En effet, les ravages de l’automne nous fatiguent tous les ans. C’est aussi pour cela que les maladies saisonnières se répandent aussi vite. Etant fatigués, nos défenses humanitaires sont plus faibles. Découvrez les conseils de nos experts pour traverser cette période sans encombre.

Emmanuel Macron est actuellement très fatigué, voici les conseils des experts pour retrouver la forme

Testez l’autopersuation
Selon une nouvelle étude parue dans le Journal de la Psychologie Expérimentale, insister sur votre état d’épuisement peut vous faire sentir encore plus épuisé. Les chercheurs ont demandé à 164 participants comment ils avaient dormi la nuit précédente. Ils les ont ensuite raccordés à une machine factice qui devait révéler leur temps de sommeil paradoxal. Les personnes à qui on a dit que leur sommeil paradoxal était supérieur à la moyenne obtenaient de meilleurs résultats sur les tâches cognitives et d’attention. Les personnes à qui leur sommeil était inférieur à la moyenne avaient de moins bons résultats quelle que soit la qualité de leur sommeil. Adoptez la méthode Coué !

La mauvaise idée du rattrapage
« La plus grosse erreur que je vois chez mes patients insomniaques privés de sommeil est de rester au lit le matin pour tenter d’atteindre les huit heures magiques », a déclaré le professeur Chad Ruoff au Centre de sommeil de l’Université de Stanford. Cela met votre corps hors de son cycle naturel, ce qui peut rendre plus difficile l’endormissement la nuit suivante.

Ignorez vos envies
Ne cédez pas à la faim et surtout pas à n’importe quel prix. Les aliments riches en gras nécessitent beaucoup d’énergie pour être digérés. Cela a pour effet de vous rendre encore plus paresseux. Les sucreries et les glucides transformés font monter en flèche votre glycémie et votre énergie. Essayez donc un mélange de glucides complexes et de protéines, comme de la farine d’avoine avec des fruits.

Alternez l’activité physique et mentale
Allez travailler pendant une heure, puis faites une pause pour marcher ou vous étirer. Regardez une émission de télévision sur le canapé, puis sortez pour marcher un peu. Cette alternance de repos et d’activité améliore généralement l’attention.

Buvez votre caféine le matin
« La caféine est clairement bénéfique pour que les personnes en manque de sommeil soient plus vigilantes », a déclaré Timothy Roehrs du Centre de recherche sur les troubles du sommeil de l’hôpital Henry Ford de Detroit. Le stimulant se lie temporairement aux récepteurs de votre cerveau pour une substance chimique appelée adénosine, un sédatif naturel. En bloquant l’adénosine, la caféine vous rend plus alerte. Cependant, après une nuit de sommeil, les buveurs réguliers de caféine peuvent avoir besoin d’une plus grande quantité pour obtenir le regain d’énergie attendu.

Arrêtez la caféine après le déjeuner
La caféine a un effet estimé de huit à dix heures. Ce signifie qu’une partie de votre tasse de café après le déjeuner sera toujours en circulation entre 20 et 22 heures. Cela peut vous empêcher de trouver le sommeil le soir même.

Sortez
L’exercice, y compris la marche lente, peut paraitre être une mauvaise idée quand on est fatigué. Cependant « le mouvement stimule la vigilance dans le cerveau et la lumière du soleil fournit à votre corps des signaux naturels pour favoriser l’éveil », indique Jeffrey Durmer, directeur médical du FusionSleep Center à Atlanta. Plus précisément, la lumière du soleil arrête la production de mélatonine, l’hormone qui provoque la somnolence.

N’hésitez pas à faire la sieste avant de prendre le volant
Si vous êtes fatigué, vous risquez de ne plus être attentif au volant sans même que vous ne le réalisiez. La fatigue représente 1 accident mortel sur 3 d’après les chiffres de la sécurité routière. On estime que rester éveiller 17 heures produit les mêmes effets sur le corps que 0.5g d’alcool dans le sang. « Si vous devez prendre le volant, faites d’abord la sieste », a confié Joyce Walsleben, professeure experte du troubles du sommeil à l’Université de New York. Soyez particulièrement prudent si vous conduisez en début d’après-midi. « La plupart des gens dérivent naturellement entre 13 h et 14 h, et ceux qui sont privés de sommeil seront plus impactés », a-t-elle également déclaré.

Évitez les entraînements intenses

Il est vrai que les personnes qui exercent régulièrement de l’activité physique ont tendance à mieux dormir que les personnes moins actives. Mais si vous êtes tenté de vous rendre au gymnase le lendemain de votre insomnie, vous pourriez augmenter votre risque de blessure. « Lorsque vous vous sentez somnolent, réduisez votre entraînement. Réduisez l’intensité et la durée de votre exercice », a déclaré Shawn Youngstedt, professeur agrégé en sciences de l’exercice à l’Université de Caroline du Sud, en Colombie.

Source: santeplusMag




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments