Ce chien ne peut plus cesser de pleurer après avoir réalisé qu’il a été abandonné



Ce chien ne peut plus cesser de pleurer après avoir réalisé qu’il a été abandonné

C’est l’histoire bien trop commune de AJ, un chien abandonné dans un chenil par ses propriétaires. La SPA (Société Protectrice des Animaux) estime que 100 000 animaux sont abandonnés chaque année. Malheureusement, ces chiffres ne tiennent pas compte des abandons sauvages hors refuges. Le témoignage d’aujourd’hui nous vient tout droit d’outre-Atlantique.

Ce-chien-ne-peut-plus-cesser-de-pleurer-après-avoir-réalisé-quil-a-été-abandonné

Tous les ans, le gouvernement lance des campagnes pour lutter contre l’abandon d’animaux lors des périodes de grandes vacances. En effet, 60% des animaux sont abandonnés durant cette période de l’année. Rappelons que les sanctions sont lourdes puisque cet acte est qualifié de cruauté et est passible de 2 ans d’emprisonnement et 30 000€ d’amende.

L’abandon d’animal, entre fausses excuses et cruauté
L’Union Européenne et la France encadrent strictement la protection des animaux domestiques. En France, environ la moitié des foyers ont un animal de compagnie. Les causes des abandons sont multiples à commencer par le divorce ou les raisons économiques. Cependant, d’autres préfèrent abandonner leur animal en fin de vie pour ne pas avoir à le piquer. En dernier lieu, certains propriétaires ne mesurent pas l’investissement personnel que demande un animal. Ils décident donc de l’abandonner comme ils se seraient débarrassés de leur écran plat. Derrière tous ces prétextes, il est aisé de comprendre que l’animal soit considéré comme un objet de consommation. Descendu au rang de distraction, il manque d’affection et n’est pas reconnu à sa juste valeur. Heureusement que dans ce sombre tableau, d’autres personnes bien plus responsables distillent de l’amour à ces êtres vivants si attachants.

Le cas d’AJ
C’est l’histoire d’un chien dont la vidéo a ému la toile. Elle a été tournée par l’organisation Saving Carson Shelter Dogs qui aide les chiens victimes d’abus ou de négligence. On y voit AJ pleurant sans discontinuer après avoir réalisé qu’il avait été abandonné par ses propriétaires. Ce chien avait environ 7 ans lorsqu’il est arrivé au Carson Animal Care Center en Californie en 2016. Mélange de Pitbull et Labrador, AJ est un chien aimant et bourré d’énergie. C’est peut-être l’une des raisons qui a poussé cette famille à abandonner le chien. Ils n’ont pas su lui apporter tout l’amour et l’affection dont il avait besoin. Toby, le frère d’AJ a également été abandonné ce jour-là. Ils avaient étaient attachés par la même corde avant d’être trainés jusqu’au refuge. Leur état à l’arrivée n’était guère réjouissant et la vidéo d’AJ a choqué le grand public. L’émoi a été tel qu’une famille a décidé de se rendre au refuge pour adopter AJ et son frère seulement quelques semaines après sa publication par l’organisation.
Ils vivent désormais heureux dans leur nouveau foyer éloignant le chagrin que leur avait causé cet abandon. N’oublions pas que les animaux ont également des sentiments. Ils peuvent être angoissés lors d’un abandon et touchés par une immense tristesse. Hunter, un autre chien du refuge a nécessité qu’un travailleur bénévole s’installe au sol à ses côtés pour le réconforter.

La réalité des chiffres
Le marché de l’animal domestique est estimé à presque 68 millions d’animaux (poissons, chats, chiens, oiseaux et petits mammifères). Durant les vacances, 35% des propriétaires d’après un sondage de Petsafe emmènent leur animal de compagnie sur leur lieu de vacances. Malgré les nombreuses solutions proposées aux propriétaires comme les nouveaux hôtels pour animaux, les abandons ont encore augmenté ces dernières années. Les campagnes successives de sensibilisation ne suffisent pas à contenir ce nombre notamment pour les chats où les refuges recensent une augmentation de 20% de leurs admissions.

En ces temps difficiles pour nos amis à 4 pattes, la SPA rappelle qu’il vaut mieux adopter qu’acheter un animal.

source: santeplusMag




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments