Cette femme fait un accouchement prématuré pour que son mari puisse prendre son bébé dans ses bras cinq jours avant de mourir



Cette femme fait un accouchement prématuré pour que son mari puisse prendre son bébé dans ses bras cinq jours avant de mourir

Perdre un être cher est l’une des plus grandes tragédies de la vie, cela ne nous laisse pas indifférents, les souvenirs et la nostalgie peuvent nous hanter, et la douleur de cette perte peut nous accompagner toute notre vie. Cette douleur est tout aussi grande quand nous savons que l’heure de cette personne est proche et que nous ne pouvons rien y faire, un moment très dur. Voici l’étonnante histoire de ce couple qui a su arracher un moment de bonheur malgré la mort qui va le séparer.

Mark et Diane Aulger attendent un bébé, mais cet événement joyeux a été gâché par un fait terrible qui pèse sur leurs cœurs : Mark n’avait que cinq jours à vivre !

L’horrible nouvelle

Mark, 52 ans, a été diagnostiqué avec un cancer du côlon en avril 2011. Après six mois de chimiothérapie, il a commencé à avoir de la difficulté à respirer, selon CBS News. A cause de la chimio, il a développé une fibrose pulmonaire. Il s’est rendu aux urgences le 3 janvier 2012 et, quelques semaines plus tard, il a été informé que son état était désespéré alors que le bébé du couple ne devait naitre qu’à partir du 29 janvier. Ceci  ne signifiait qu’une chose : Mark ne verrait jamais sa fille.

Le seul souhait de Mark

Mark souhaite vraiment voir son futur bébé, et le fait de penser qu’il ne le verra peut-être pas le rend malheureux. En même temps, le gynécologue de Diane a déterminé que les poumons du bébé sont bien développés, et qu’il était en bonne santé. Devant cette bonne nouvelle, Diane a choisi de faire un accouchement précoce pour que le souhait de son mari mourant devienne réalité.

La naissance a été prévue pour le 18 janvier, soit deux semaines avant la date prévue. Une fois que le bébé « Savannah », comme ses parents l’ont nommé, est venu au monde, Mark l’a tenu dans ses bras pendant 45 minutes. « Nous avons pleuré tout ce temps », a déclaré Diane à ABC News.

Mark était réveillé et conscient le jour de la naissance, mais les jours suivants étaient plus difficiles pour lui. Il avait juste assez de force pour tenir Savannah pendant environ une minute à chaque fois. « Je l’ai mise sur lui quand il était dans le coma à quelques reprises, et sa main bougeait toujours vers elle. » A déclaré Diane à ABC News.

Le décès de Mark

Mark est tombé dans le coma le 21 janvier. Deux jours plus tard, quand Diane a remarqué que ses indicateurs chutaient sur le moniteur, elle a réalisé que c’était peut-être leurs derniers moments ensemble.

« Je l’ai mise dans ses bras et j’ai tenu sa main jusqu’à ce qu’il cesse de respirer », a déclaré Diane.

La mort de Mark a laissé Diane avec un nouveau-né et quatre autres enfants, mais elle n’est pas toute seule. Plusieurs personnes la soutiennent et sont à ses côtés, y compris son fils aîné.Mais le chagrin est toujours là malgré cette aide. Sa fille Ava, qui a huit ans, a dessiné le visage de son père sur un ballon et le portait en disant : «C’est papa, papa est toujours avec moi !», a déclaré Diane aux journalistes.

Diane est une femme dévouée, qui s’investit corps et âme pour sa famille, une épouse honorable qui a tenu à exaucer le souhait de son mari même dans ses derniers moments de vie.
source:santeplusmag




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments