Cet adolescent est mort à cause d’une pratique très courante. Aujourd’hui les médecins préviennent les parents



Cet adolescent est mort à cause d’une pratique très courante. Aujourd’hui les médecins préviennent les parents

Le suçon, autrement appelé sucette, est une tâche “d’amour” difficile à cacher. Cette petite marque éphémère est une blessure et une ecchymose qui résultent d’une succion de la peau par la bouche. La couleur rouge bleuâtre des suçons est due à la rupture des vaisseaux sanguins et à l’afflux de sang à la surface de la peau. Ce phénomène peut être la cause de graves problèmes. Julio Macias Gonzalez, ce jeune adolescent en a fait les frais. Découvrez son histoire !

S’ils sont très violents, les suçons peuvent être très dangereux et provoquer même d’énormes dégâts. Caillot sanguin, infarctus et graves attaques vasculaires cérébrales en sont les résultats. Voici l’histoire de cet adolescent qui est décédé d’une attaque cérébrale après que sa copine lui ait fait un suçon dans le cou.

Le baiser meurtrier

Le jeune Julio Macias Gonzalez, un adolescent de 17 ans vivant à Mexico, est décédé suite à un accident vasculaire cérébral causé par un suçon. Oui, ce petit suçon d’amour sur son cou que sa petite amie lui a fait, l’a tué.

À son retour à la maison, tout semblait normal jusqu’à ce que ce jeune adolescent a commencé à avoir des convulsions lors d’un dîner familial. Il s’est ensuite effondré sur la table et sa famille a appelé les services d’urgence et se sont précipités vers l’hôpital mais il était trop tard.

Ses parents ont trouvé, avec tristesse et horreur, le corps de leur enfant et ils ignoraient la cause de sa mort. Les médecins ont réalisé une autopsie du cadavre de Julio et ils ont découvert qu’il était mort à cause d’un suçon dans son cou que sa copine lui avait fait. En effet, ce suçon aurait causé la formation d’un caillot de sang qui a voyagé vers son cerveau et qui aurait ensuite causé  un accident vasculaire cérébral.

Maintenant, les parents de l’adolescent accusent la petite amie âgée de 24 ans pour la mort de Julio, ce qui l’a amenée à s’enfuir.

Le même cas a été signalé l’année dernière en Nouvelle-Zélande, où une femme de 44 ans avait complètement perdu l’usage et le mouvement de son bras gauche qui été paralysé. Elle a eu un accident vasculaire cérébral et a été emmenée en urgence à l’hôpital.

Lorsque les médecins l’ont interrogée, ils ont remarqué un suçon sur son cou qu’elle a reçu quelques jours plus tôt. Ils ont vite déclaré que le suçon était la cause de l’accident vasculaire cérébral injustifié. Heureusement, cette femme a survécu grâce à des anticoagulants qui lui ont été injectés. Par la suite, la femme a dû faire face aux conséquences de l’accident vasculaire cérébral.

La prochaine fois, mesdames et messieurs gardez en tête que ce petit geste tendre et anodin en apparence peut vous conduire tout droit à la mort. Contentez-vous de bisous doux ou de petits câlins tendres. Faites aussi attention à vos enfants et essayez de les prévenir de ce phénomène.

 

Quelles sont les autres causes de l’accident vasculaire cérébral ?

L’accident vasculaire cérébral (AVC) est généralement causé par l’interruption du débit sanguin vers le cerveau qui cause par la suite la destruction des cellules nerveuses. Il existe cependant deux types d’accident qui sont provoqués par divers facteurs :

  • Accident vasculaire cérébral ischémique : Dans 40 à 50 % des cas d’AVC, une thrombose cérébrale due à la présence d’une plaque de lipides au niveau de la paroi de l’artère, en est la cause. Ce processus est appelé athérosclérose ou durcissement des artères en langage courant. Dans 30 % des autres cas d’AVC, un caillot sanguin provenant d’une autre partie du corps bloque la circulation cérébrale. On parle dans ce cas d’embolie cérébrale.
  • Accident vasculaire cérébral hémorragique : L’AVC peut aussi être provoqué par une hémorragie cérébrale. Cette dernière peut être en rapport avec différentes causes : la mauvaise coagulation, la rupture d’un anévrisme, l’hypertension artérielle qui peut faire éclater un vaisseau, ou encore une tumeur cérébrale.

Voici une liste de facteurs causant des AVC et que nous pouvons prendre en charge :

  • Une pression artérielle très élevée
  • Des maladies cardiaques, notamment les troubles du rythme cardiaque
  • Une fibrillation atriale
  • Le tabagisme
  • Le diabète
  • L’obésité
  • Un taux élevé de cholestérol
  • La sédentarité et l’inactivité physique
  • Une forte consommation d’alcool (de 2 à 4 verres au moins par jour)
  • Le stress

source:santeplusmag




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments