Le cancer guéri par le bicarbonate de soude ? C’est faux



Le cancer guéri par le bicarbonate de soude ? C'est faux

  • Des articles circulant sur Internet affirment que le cancer serait en réalité un champignon. Pour le soigner, du bicarbonate de soude suffirait.
  • C’est la théorie de Tullio Simoncini, un Italien radié de l’ordre des médecins.
  • Sa théorie n’a évidemment jamais été prouvée scientifiquement.

Adieu chimio, bonjour bicarbonate de soude ? C’est le message d’un ancien médecin italien, qui prétend traiter le cancer simplement avec du bicarbonate. Cette théorie, plus que douteuse, vient de refaire surface sur les réseaux sociaux

.

Selon Tullio Simoncini, il y a au centre de chaque tumeur cancéreuse un champignon, le Candida albicans. Pour soigner les cancers, l’Italien propose d’administrer du bicarbonate de soude. Il souligne qu’une telle substance est déjà utilisée par les médecins.

 

Si le bicarbonate de soude est bien utilisé par la médecine, c’est pour des patients qui souffrent de dérèglement du métabolisme de l’eau et des minéraux, soulignent des médecins hollandais. Cet usage se fait sous stricte supervision médicale. Les médecins soulignent que les « solutions hautement concentrées » injectées par Simoncini sur une courte période « peuvent déséquilibrer l’équilibre minéral dans le corps et engendrer des complications sérieuses et même fatales. »

 

L’inspection néerlandaise des soins de santé explique que l’administration de bicarbonate de soude présente des risques pour les patients souffrant d’hypertension, de maladies des poumons, du cœur, des reins et pour ceux souffrant du cancer.

« Il n’existe aucune preuve scientifique qui démontre que cette thérapie soigne ou ralentit la progression du cancer », ajoutent ces mêmes autorités. Les théories de Tullio Simoncini n’ont pas été prouvées par des recherches médicales menées par des pairs. Il n’a pas non plus publié les résultats de ses recherches dans des revues scientifiques.

La Miviludes, organisme public français chargé de lutter contre les dérives sectaires, met aussi en garde contre cette méthode de soins : « Cette théorie, comme toutes les pratiques conventionnelles, n’est fondée sur aucun critère scientifique. »

L’organisme rappelle que Tullio Simoncini a été radié de l’ordre italien des médecins. L’homme a également été reconnu coupable de fraude et d’homicide involontaire par la justice italienne. Prudence donc, si on vous recommande cette méthode contre le cancer…

source:20minutes




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments