Après avoir lu ceci, vous allez mettre du déodorant sous vos seins chaque jour



Après avoir lu ceci, vous allez mettre du déodorant sous vos seins chaque jour

Faisant partie des indispensables de la salle de bain, les déodorants sont principalement utilisés pour masquer les mauvaises odeurs dues à la transpiration au niveau des aisselles. Mais saviez-vous que le déodorant peut aussi avoir différentes utilisations ?

En aidant à camoufler les odeurs de transpiration, les déodorants sont devenus indispensables pour une bonne hygiène corporelle. Mais encore faut-il choisir le bon produit. En effet, les déodorants que l’on retrouve dans les rayons des grandes surfaces renferment d’importantes quantités de substances chimiques toxiques, voire cancérigènes.

D’ailleurs, de nombreuses études ont démontré le lien entre l’utilisation des déodorants conventionnels et le cancer du sein. Une étude suisse a particulièrement augmenté les soupçons quant à l’utilisation des déodorants anti-transpirants surtout. En effet, ayant remarqué que l’incidence du cancer du sein tend vers la hausse ces dernières années avec 80% de cas de tumeurs situées près de l’aisselle, les chercheurs ont voulu analyser l’impact de l’utilisation du déodorant sur la santé.  Surtout que dans cette partie du corps la peau est très perméable, sans oublier la présence du réseau lymphatique qui draine la glande mammaire.

Les chercheurs se sont concentrés sur un composant précis des déodorants : les sels d’aluminium. Ils ont réalisé une étude in vivo, durant laquelle ils ont prélevé des cellules mammaires de souris qu’ils ont exposé aux sels d’aluminium, pour les réimplantées par la suite sur des souris.

Les chercheurs ont remarqué que des tumeurs se sont développées, à des degrés différents chez toutes les souris. Chez certaines d’entre elles, les tumeurs étaient très agressives causant des métastases.

Les déodorants contenant des sels d’aluminium sont donc très dangereux pour la santé. Il est ainsi recommandé de choisir des déodorants fait à base de produits naturels et bio.

Les différentes utilisations du déodorant :

Bien que l’utilisation principale du déodorant soit de masquer les odeurs au niveau des aisselles,  ce dernier peut être utile pour différents usages, à condition de le choisir bio et sans sels d’aluminium ou autres éléments toxiques. Voici ses différentes utilisations :

Pour éviter la transpiration sous les seins :

Que vous ayez une forte poitrine ou pas, la transpiration sous les seins pendant les journées de chaleur est inévitable. Résultat : vous vous retrouvez avec des soutiens-gorge trempés. Pour éviter cela, appliquez du déodorant sous vos seins avant de vous habiller. Vous allez remarquer que vous transpirez moins et qu’il y aura moins d’irritations.

Pour mettre un pantalon serré :

Vous essayez de mettre un pantalon que vous n’avez pas porté depuis 6 mois, mais impossible de rentrer dedans, ça bloque au niveau des cuisses ? Pas de panique, appliquez du déodorant sur vos cuisses et observez votre pantalon glisser.

Pour prévenir les odeurs des pieds :

Après une longue journée de travail, les pieds étouffés dans des chaussures fermées, ne sentent pas tellement la rose le soir. En effet, enfermés, les pieds transpirent beaucoup ce qui entraine les mauvaises odeurs. Pour éviter cela, le matin, mettez du déodorant sur la plante des pieds et entre les orteils et dites à dieu aux odeurs fétides.

Pour prévenir les ampoules :

On appréhende tous le port des nouvelles chaussures, de peur d’avoir des ampoules. Ces cloques qui apparaissent généralement au niveau des côtés des pieds et du talon ne sont pas très agréables et sont très douloureuses. Pour prévenir leur apparition, appliquez du déodorant sur l’arrière des chaussures. Cela permettra d’éviter le frottement de la peau des pieds contre les chaussures.

Pour éviter le frottement des cuisses :

Beaucoup plus fréquents pendant l’été, les frottements des cuisses sont le cauchemar de nombreuses femmes. Pour y venir à bout, appliquez du dédorant entre vos cuisses. Ceci va aider à réduire la sudation dans cette partie, mais aussi limiter les frottements douloureux.

Comment fabriquer un déodorant naturel ?

Il existe plusieurs ingrédients naturels qui peuvent faire office de déodorants naturels, à savoir :

  • Le citron, à frotter sous les aisselles. Son acidité lutte contre les bactéries causant les mauvaises odeurs.
  • Le bicarbonate de soude à diluer dans un peu d’eau et à vaporiser sur les aisselles. Cet ingrédient est réputé pour son puissant pouvoir antibactérien et antiseptique.
  • Le gel d’aloe vera à appliquer directement sur les aisselles. Ce produit possède des propriétés antiseptiques et hydratantes.

SI vous cherchez quelque chose de plus sophistiqué, vous pouvez toujours fabriquer un déodorant naturel chez vous et avec des ingrédients basiques.

Voici une recette simple pour préparer un déodorant naturel :

Ingrédients :

  • 6 cuillères à soupe d’huile de coco
  • ¼ de tasse de bicarbonate de soude
  • ¼ de tasse de fécule de maïs
  • Quelques gouttes d’huile essentielle antiseptique (comme celle de rose, de bergamote, de santal blanc…)

Préparation :

Mélangez le bicarbonate de soude et la fécule de maïs, puis ajoutez l’huile de coco et l’huile essentielle de votre choix. Mélangez bien et conservez dans un bocal en verre à fermeture hermétique.

source:santeplusmag




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments