9 symptômes d’un tueur silencieux qu’il ne faut pas ignorer



9 symptômes d’un tueur silencieux qu’il ne faut pas ignorer

Le cancer est l’une des maladies les plus graves et les plus mortelles de notre ère. Existant en plusieurs types touchant chacun un organe ou un tissu corporel déterminé, ses tumeurs peuvent se propager dans notre organisme, si elles ne sont pas traitées à temps. Dans cet article, nous jetterons la lumière sur le cancer de l’estomac, ses causes et les symptômes qui peuvent aider à le diagnostiquer.

Qu’est-ce que le cancer de l’estomac ?

Le cancer gastrique ou cancer de l’estomac se développe à partir de la muqueuse de cet organe, dont les cellules commencent à se multiplier de façon rapide et anarchique, causant ainsi l’apparition de tumeurs. Si la présence de celles-ci n’est pas diagnostiquée et traitée de manière précoce, elles risquent de se propager et d’atteindre d’autres parties du corps telles que le pancréas, le côlon, la rate ou encore les ganglions lymphatiques. En arrivant à l’étape finale, également appelée métastase, les cellules cancéreuses peuvent également toucher le foie et les poumons.

Touchant chaque année plus de 6 500 personnes en France, dont plus de la moitié sont des hommes, ce type de cancer est considéré comme la 4ème cause de mortalité par cette maladie en Europe et la 2ème dans le monde. Quels sont donc les causes favorisant son développement ?

Quels sont les facteurs de risque du cancer de l’estomac ?

Même si les causes de ce type de cancer n’ont pas été déterminées avec précision, il existe néanmoins des facteurs de risque qui contribuent à son développement, dont voici les principaux :

  • Une prédisposition génétique : certains gènes du patrimoine génétique font en sorte que le corps soit susceptible de développer des types précis de cancer. Ces gènes sont transmis de génération en génération.
  • Des antécédents familiaux : Si un membre de votre famille proche (parents, tantes, oncles ou frères et sœurs) a été diagnostiqué d’un cancer de l’estomac, vous avez un risque plus élevé de le développer à votre tour.
  • Le tabagisme : la nicotine, ainsi que les autres composants chimiques néfastes de la cigarette et de sa fumée qui arrive à l’estomac, ont pour effet d’augmenter la production des sucs gastriques ainsi que le ralentissement du renouvellement des cellules de la muqueuse de l’estomac, ce qui provoque son irritation et favorise le développement du cancer.

Selon plusieurs études scientifiques, plus le tabagisme est long et intense, plus le risque de cancer est important.

  • Un régime alimentaire non-équilibré : la consommation excessive de viande rouge, d’aliments salés et fumés irrite la muqueuse gastrique et augmente les risques du cancer de l’estomac. De plus, un régime faible en fruits et légumes ne permet pas un apport suffisant en fibres, qui contribuent à améliorer la digestion et à préserver l’estomac.
  • Une contamination à la bactérie Helicobacter Pylori : responsable de près de 80% des cas de cancer gastrique, cette infection bactérienne provoque une inflammation chronique de la muqueuse qui, non-traitée risque de se développer en cancer.
  • L’âge : les risques de développer le cancer de l’estomac augmentent à partir de 50 ans.
  • Le sexe : les hommes sont plus susceptibles de développer ce type de cancer que les femmes.

Quels sont les symptômes qui peuvent indiquer un cancer gastrique ?

Il est vrai que le cancer de l’estomac ne présente pas de signes précoces qui peuvent signaler la présence d’une tumeur. Cependant, il est primordial de rester vigilant et de consulter en urgence à l’apparition des symptômes suivants :

  • Des brûlures d’estomac,
  • Des indigestions fréquentes,
  • Des troubles digestifs récurrents tels que la constipation ou la diarrhée,
  • Douleurs abdominales, surtout à la partie supérieure de l’abdomen,
  • Des nausées et des vomissements,
  • Ballonnements après les repas,
  • Perte d’appétit,
  • Fatigue chronique,
  • Présence de sang dans les selles.

Comment donc prévenir les risques de le développer ?

Pour réduire vos risques de développer le cancer de l’estomac, il faut limiter votre exposition à ses facteurs de risque externes. Commencez donc par adopter un régime alimentaire sain et équilibré riche en fruits et légumes à forte teneur en fibres qui améliorent la digestion et le transit, et en antioxydants qui luttent contre les radicaux libres et favorisent le renouvellement cellulaire. Si vous êtes fumeur, arrêtez immédiatement. Selon une étude scientifique, le risque d’avoir un cancer gastrique ne baisse de manière significative qu’après 10 ans de l’arrêt de la nicotine.

source:santeplusmag




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments