7 signes du cancer du col de l’utérus que les femmes doivent remarquer



7 signes du cancer du col de l’utérus que les femmes doivent remarquer

Le cancer du col de l’utérus est l’un des cancers les plus courants chez la femme. Il est classé 12ème en France. Tout comme le cancer du sein, le cancer du col de l’utérus présente très rarement des symptômes. Généralement, seul un frottis permet de le détecter. Cependant, il y a certains signes qui peuvent alerter. Découvrez-en 7 à ne pas négliger.

Le cancer du col de l’utérus est une tumeur maligne qui se développe dans la muqueuse du col de l’utérus. La principale cause liée à son apparition est une infection due au papillomavirus (HPV) un virus sexuellement transmissible. Cette infection est très commune chez les femmes, mais disparaît souvent naturellement. Toutefois, sous l’effet de certains catalyseurs tels que le tabagisme, elle peut résister plusieurs années. Ainsi, la présence durable de cette infection entraîne des lésions précancéreuses susceptibles de se transformer en cancer.

Par ailleurs, il existe d’autres facteurs qui peuvent causer le cancer du col de l’utérus :

  • Des infections sexuellement transmissibles, comme le chlamydiae et l’herpès génital
  • Un système immunitaire faible
  • La multiparité : une femme ayant accouché plusieurs fois augmente ses risques d’avoir le cancer du col de l’utérus
  • Une prise durable de contraceptifs oraux

Le cancer du col de l’utérus ne manifeste pas de symptômes, notamment aux premiers stades. Néanmoins, ces 7 signes, certes discrets, peuvent avertir et encourager à consulter un spécialiste.

  1. Les pertes vaginales inhabituelles et malodorantes

Des pertes vaginales anormales peuvent dévoiler un cancer du col de l’utérus ou d’autres maladies comme des infections vaginales. Dans un cas pareil, il convient de consulter un médecin pour identifier le problème.

  1. Les verrues génitales

L’apparition de verrues génitales est très souvent le signe de maladies ou d’infections – notamment le papillomavirus (HPV) qui reste la principale cause du cancer du col de l’utérus.

  1. L’anémie 

L’anémie est un signe révélateur du cancer du col de l’utérus. Cette maladie s’accompagne d’importants saignements, qui finissent par causer une anémie. Si vous vous sentez tout le temps fatigué ou votre rythme cardiaque s’accélère au moindre effort, alors que vous suivez le même régime alimentaire, il serait bon de voir un spécialiste.

  1. Les problèmes urinaires

Des difficultés à uriner, des sensations de brûlures et des douleurs sont généralement liées à une infection urinaire, mais elles peuvent aussi révéler le cancer du col de l’utérus.

Ces problèmes sont principalement dus au gonflement de l’utérus qui presse la vessie et les reins, empêchant ainsi l’urine de passer.

  1. Les saignements anormaux

Les saignements inhabituels sont sans doute le symptôme le plus fréquent du cancer du col de l’utérus. Ils sont généralement causés par la fissuration des parois du col de l’utérus, due à la croissance anormale des cellules. Cela dit, des saignements en dehors du cycle menstruel sont un signe alarmant et nécessitent une consultation.

  1. Les douleurs aux jambes

Des jambes douloureuses sont un signe commun de cette maladie. Cela est principalement dû au gonflement du col de l’utérus, qui, en exerçant une pression sur les vaisseaux sanguins, empêche le flux sanguin de bien circuler ; provoquant ainsi une douleur et un gonflement des jambes.

  1. La perte de poids

    La plupart des cancers sont souvent accompagnés d’une perte de poids. Et le cancer du col de l’utérus ne fait pas exception. La perte de poids peut être expliquée par la pression mise sur l’estomac par un col de l’utérus gonflé. Cette enflure douloureuse cause une absence d’appétit, entrainant donc une perte de poids.

     




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments