13 raisons pour lesquelles vous êtes réveillé la nuit – votre corps vous dit quelque chose



13 raisons pour lesquelles vous êtes réveillé la nuit – votre corps vous dit quelque chose

Après une longue journée de stress et de tâches interminables, rien ne vaut une bonne nuit de sommeil profond et réparateur pour recharger ses batteries et se réveiller du bon pied. Cependant, il arrive parfois que notre sommeil soit perturbé et qu’on se réveille une ou plusieurs fois pendant une même nuit. Découvrez les 13 raisons les plus communes des réveils nocturnes.

13 raisons pour lesquelles vous vous réveillez la nuit :

La toux : 

Parfois, il arrive que le contenu acide de l’estomac remonte dans l’œsophage, irritant ainsi l’arrière de la gorge et provoquant une quinte de toux. Pour éviter cela, ne consommez pas de repas trop copieux avant l’heure du coucher et dormez sur un plan incliné.

Besoin d’uriner :

Si vous buvez beaucoup, il est normal que votre corps élimine le surplus de liquides à travers l’urine. Cependant, une urination trop fréquente, surtout pendant la nuit, peut être le symptôme de diabète, d’hyperplasie de la prostate ou de cystite ou encore un effet secondaire de la consommation de certains médicaments.

Une respiration courte :

Symptôme d’asthme nocturne, une respiration courte pendant votre sommeil peut vous réveiller la nuit et vous perturber. Elle est généralement due au contact avec la poussière et les acariens présent dans la chambre et la literie. C’est pourquoi, une hygiène rigoureuse de ces dernières est essentielle.

Le vertige :

Chez certaines personnes, le syndrome du vertige positionnel paroxystique bénin peut être à l’origine des réveils nocturnes. Dû à un changement rapide de la position de la tête, il ne dure en moyenne que quelques secondes et apparait suite à un traumatisme, un trouble du système nerveux central et dans la majorité des cas, pour des raisons inconnues.

Une douleur dorsale :

Une position de sommeil inconfortable, peut provoquer une douleur au niveau du dos. Pour éviter cela, choisissez un matelas adéquat qui soutient le poids du corps, ni trop mou ni trop dur, et de placer un oreiller sous la tête et un autre sous les genoux pour préserver le bon alignement de votre colonne vertébrale.

La sensation d’avoir trop chaud :

Les bouffées de chaleur sont communes pendant la ménopause ou la grossesse, mais elles peuvent également apparaître chez les personnes qui consomment beaucoup d’alcool ou sont sous antidépresseurs. Dans certains cas, la sensation d’avoir trop chaud peut être le résultat d’une température ambiante élevée ou de l’utilisation de trop de couvertures, mais dans d’autres plus rares, elle peut révéler des problèmes de santé plus sérieux tels que la tuberculose ou un lymphome.

L’ivresse du sommeil : 

Il s’agit de cette confusion qui a lieu quand une personne est réveillée brusquement ou pendant la transition entre sommeil profond et sommeil léger. Cependant, quand cela arrive la nuit, ceci peut être le résultat d’une consommation importante d’alcool, de tabagisme ou de surpoids.

Des maux de tête :

Si vous vous réveillez plusieurs nuits de suite avec un intense mal de tête, vous souffrez probablement des céphalées de Cluster. D’origine vasculaire, ces douleurs localisées autour d’un œil et de la tempe du même côté s’accompagnent de larmoiement et d’une paupière tombante. Durant en moyenne 20 minutes, plusieurs fois par jour, elles s’estompent au bout de quelques jours.

Des crampes aux jambes :

Troubles circulatoires, prise de statines (médicaments anti-cholestérol) et carence en magnésium peuvent tous provoquer des crampes aux jambes. Pour y remédier, essayez de pratiquer une activité physique régulière, de prendre un bain relaxant avant d’aller au lit, et d’augmenter votre apport en magnésium, sous avis de votre médecin.

La faim :

S’il vous arrive souvent de vous réveiller la nuit avec une faim de loup, vous souffrez probablement du syndrome de l’alimentation nocturne, qui se caractérise par la consommation de plus de 25% de l’apport calorique après le diner, ou pendant la nuit, 2 fois ou plus pendant la nuit. Il est généralement causé par le stress ou la dépression.

Douleurs buccodentaires : 

Pulpite ou rage de dents est l’une des causes les plus courantes des réveils nocturnes. Due aux caries, à l’inflammation des gencives ou à une intervention dentaire récente, elle est favorisée par la position allongée qui augmente la pression sur le cou et la tête.

Stress ou dépression :

En période de stress ou en cas de dépression, les niveaux de cortisol augmentent dans le corps. Or, cette hormone fonctionne comme une balançoire avec l’hormone du sommeil, la mélatonine. Ainsi, plus le taux de cortisol augmente, plus celui de mélatonine baisse, ce qui provoque des troubles du sommeil.

La soif :

Elle peut apparaître suite à la consommation d’aliments salés ou sucrés avant de dormir. Cependant, elle peut aussi être symptôme de diabète, surtout si elle s’accompagne de perte de poids, d’urination nocturne fréquente et de troubles de la vision.

source:santeplusmag




Partagez l'astuce avec vos amis:


Comments

comments